Pneu usé non changé lors de la révision, crevé le lendemain!

Sujet vu 696 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 24/09/09 à 10:43
> Droit de la Consommation > Litiges


sarugorn, Seine-Maritime, Posté le 24/09/2009 à 10:43
1 message(s), Inscription le 24/09/2009
Bonjour,
je ne suis pas du genre procédurier mais je suis écoeuré par l'attitude d'un garagiste concessionnaire, Volkswagen pour ne pas le citer.

LES FAITS:
Jeudi 16 septembre, je porte ma voiture au garage en question pour une révision des 60 000. C'est la révision qui coûte le plus cher, 320 euros! Ma voiture a 70 000 kms mais j'avais fait une révision avant contrôle technique l'an dernier déjà.
Le soir je récupère la voiture sans qu'aucun coup de fil m'ait été donné. Le technicien m'annonce simplement "R.A.S. !" Je paie le forfait sans supplément puisque le technicien a affirmé qu'il n'y avait AUCUN problème.


Vendredi 17 septembre, entre 16h et 17h, alors que je suis sur l'autoroute, mon pneu se déchire et je dois m'arrêter sur le côté dans des conditions très dangereuses. (je n'exagère pas) Un employé de la SAPM (saociété des autoroutes de Paris Normandie) s'arrête pour me porter assistance. Mon véhicule est un TOURAN 7 places sans roue de secours mais avec un kit anti crevaison. L'employé inspecte mon pneu et m'annonce qu'il est inutile d'essayer mon kit sur la roue. J'appelle mon père qui me rejoindra moins d'une heure plus tard avec une roue "joker", "galette". Aidée par mon père et l'employé de la SAPM (parti puis revenu m'aider dans cette situation dangereuse), je rejoins une zone commerciale dans laquelle deux de mes pneus sont changés dans l'heure suivante. (MIDAS) Que ce soit l'employé de la SAPM ou celui de MIDAS, tous les deux m'ont avertie quant à l'état de mes pneus disant qu'ils me mettaient en danger et ils ont été fort étonnés quand je leur ai dit que ma voiture avait subi une révision de 320 euros la veille. (négligence est le mot qu'ils ont alors employé)


Lundi 23 septembre, je me rends chez le garagiste qui a effectué ma révision et lui raconte mon histoire très calmement. Il vient voir l'état des 2 pneus restants et admet qu'ils doivent être changés! Il me demande ce que je veux... je ne sais pas trop quoi dire, je demande un geste commercial. Il me dit m'offrir le montage et l'équilibrage des pneus.
Je lui demande combien j'aurai à payer, il m'annonce environ 90 euros. Nous prenons R-V pour ce matin, soit vendredi 24 septembre.
J'en reviens, la personne a nié m'avoir proposé ce prix et m'a humiliée en sous-entendant que j'étais une menteuse.

Que puis-je faire? N'est-il pas scandaleux de payer 320 euros sans qu'on vous dise que vous roulez avec des pneus dangereux?
Merci d'avance!

Elodie Geffroy

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]