Dette remontant à 2008 et pression d' une societe de rachats de c

Sujet vu 378 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 29/12/12 à 08:30
> Droit de la Consommation > Litiges


entresoi, Posté le 29/12/2012 à 08:30
3 message(s), Inscription le 22/05/2008
bonjour en 2005 suite à une séparation je me suis retrouvée en difficultés financieres avec plusieurs credits à rembourser....en 2008 je suis passee plusieurs fois au tribunal d' instance pour demander des delais de paiement - que j' ai obtenu - j' ai mm eu 2 gels sur dettes le temps de rembourser les dettes les + importantes. J ai fini de payer en nov 2012 et me croyait rassurée.
or une societe de rachats de credits m' a contactée jeudi dernier concernant une dette remontant à debut 2008....menaces et insultes ( voleuse !!!) un discours hyper agressif....j' ai demandé s' il y avait eu un titre executoire ( re insulte) et lorsque j' ai demandé à quel huissier mon dossier avait été remis...alors là dechainement de mots d' oiseaux.....que j' allais entendre parler d' eux et qu' ils allaient saisir mes comptes bancaires......(le creancier avait 2 ans pour reagir au niveau judiciaire...cette dette beneficie donc de la forclusion ?
CETTE SOCIETE ( CODEACTIVE à BAYONNE )A T ELLE DE TELS POUVOIRS ET DOIS JE ATTENDRE QU ILS REVIENNENT A LA CHARGE....SI OUI QUE FAIRE ? merci de vos réponses

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 29/12/2012 à 11:26
5307 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

bonjour et merci sont des marques de politesse envers nos bénévoles (relire la charte du forum)

Avez-vous lu les divers posts concernant les dossiers Crédirect, Intrum Justitia ....?

Si votre dernier réglement remonte à plus de 2 ans, et que cette société ne peut fournir un titre exécutoire, il y a forclusion.

Vous ne versez aucun centime sans ce titre, et au prochain appel vous répondez que vous déposez plainte pour harcèlement

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]