Licenciement qui tourne mal

Sujet vu 753 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/11/07 à 13:26
> Droit du Travail > Licenciement


fabio34_old, Posté le 20/11/2007 à 13:26
2 message(s), Inscription le 16/11/2007
voilà salarié en cdi depuis 13 mois au sein d'une structure de80 salariés,j'ai découvert il y a 2 samainers j'ai découvert dans les petites annonces du midilibre 1 annonce de recrutement anonyme mais correspondant à mon poste au sein d'une entreprise comme la mienne, quelle fut ma surprise quand lors d'une recherche d'un fichier sur le réseau informatique de ma boite, je découvre la même annonce en format word.

je demande le lundi suivant à voir mon employeur, celui me dit qu'il voit quer je me sens pas bien , blablabla, et que j'aurai commis beaucoup d'erreurs depuis que je suis en poste, pour ce il me propose un arrangement :1.5 mois de salaires pas de préavis alors quer conventionnellemnt j'ai le droit à 2 mois de préavis, il me demande de faire une procédure antidatée de licenciement et mon propre solde de tout compte pour la fin de semaine.
En fin de semaine, je lui prépare tout, mais il ne signe rien, moi non plus, par contre ma responsable me remet mon attestation assedic et un bulletin de salaire, et embauche quelqu'un pour me remplacer dès le lundi qui suit.

Durant le week end à tête reposée, je trouve que le patron s'est foutu de ma gueule, ma décision est prise, je renonce à l'arrangement.
Lundi matin je me pointe au boulot comme d'hab, je vois que le nouveau est en poste.
Je me fais arrêter dans le couloir par mon pdg, je lui annonce que je viens travailler comme d'hab, bref, il convoque ma responsable, le directeur d'usine, et deux salariés de l'entreprise, à mon tour je demande à un autre salarié membre du CE de me rejoindre.
Le PDG me signifie devant témoins une mis à pied conservatoire à effet immédiat devant témoins, et m'ordonne de quitter son bureau et son entreprise, je refuse son ordre, il; me dit qu'il ne veut pas en venir aux mains et me demande si je veux qu'il m'accompagne au portail et là je lui réponds oui, lui et son directeur m'accompagnent à mon véhicule.Suite à cette altercation qui me traumatise, je suis allé voir mon médecin qui m'a prescrit un arret pour dépression.Dans la soirée je recois la visite d'un huissier pour me remettre en main propre ma mise à pied conservatoire :
Devant la multitude et la gravité des faits qui se sont produits ce matin , et les conséquences que ces faits ont sur l'entreprise, je vous confirme ma décision prise ce matin devant témoins: je vous mets en mise à pied conservatoire à durée illimitée.je lui ai envoyé notification lrar prise en compte décision+arret maladie lrar.merci / aid

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]