Licenciement pour arrêt maladie

Sujet vu 682 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 16/10/07 à 09:06
> Droit du Travail > Licenciement


ANGELNICO_old, Posté le 16/10/2007 à 09:06
1 message(s), Inscription le 16/10/2007
Bonjour,
Je voudrais savoir si mon employeur aurait le droit de me licencié pour des arrêts maladie que j'ai pour motif de stérilité et par conséquence j'ai eu un arrêt de 2 semaines pour hospitalisation dans une clinique à lyon en mai pour établir une biopsie de mes ovaires, j'ai eu une semaine supplémentaire car je n'avais pas le droit de faire de voiture et depuis 1 mois je suis entrain de préparer une FIV pour être enceinte et j'ai eu déjà 10 jours d'arrêt pour une stimulation hormonale et j'ai reprise le travail 3 jours et mon médecin m'a remis en arrêt 1 semaine pour du repos car j'avais pris des douleurs abdominales.
De plus, j'ai eu 3 ou 4 arrêts l'année dernière car j'ai perdu mon frère dans un accident j'ai été arrêté 1 mois et 1 semaine fin 2006 et 1 semaine début 2007. Après l'accident de mon frère on m'a changé 3 fois mes horaires et changer de bureau.
On me reproche de désorganiser le service secrétariat (je suis secrétaire et nous sommes 3 secrétaires pour une entreprise d'environ 70 personnes, et j'ai 7 ans d'ancienneté) J'ai eu des problèmes avec mon patron et maintenant c'est avec mon chef de service (commercial) et mes 2 collègues secrétaires et un chef de Bureau d'Etudes, on me reproche de pas prévenir des mes arrêts à l'avance, et que je ne suis pas souriante vis à vis de mes collègues, et que pour une prolongation ça ne se fait pas de pas prévenir ses collègues.
Le pire c'est que ça fait 2 ans que je me bas pour avoir un meilleur salaire car j'ai 1405 euros brut et à chaque fois que je demande quelque chose, on me reproche des choses par la suite.
Pouvez-vous me dire s'ils auraient le droit de me licencier, est ce que j'aurais le droit de les mettre au prud'homme car j'ai une ALD (prise en charge à 100 % de la sécurité sociale),je suis considéré comme stérile et je suis suivie par un médecin à Lyon.
Merci de votre aide

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]