Licenciement dit économique se révélant être abusif

Sujet vu 379 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 09/01/13 à 17:08
> Droit du Travail > Licenciement


Bettythe, Vendée, Posté le 09/01/2013 à 17:08
1 message(s), Inscription le 09/01/2013
Bonjour,
Après un licenciement dit abusif mais en réalité sans cause réelle ni sérieuse, j'ai fait appel à un avocat qui m'a fait signé une convention d'honoraires pas du tout explicite... Après passage au tribunal où nous avons gagné, il me demande plus de 7000 € d'honoraires que je conteste,trouvant ce montant exagéré. De plus concernant l'article 700, il n'avait pas mentionné de montant... et dont je n'ai obtenu que 700 € Le problème est que pour l'instant je n'ai rien touché, cet argent étant bloqué sur un compte CARPA, cette façon d'agir est-elle légale ? Qui touche alors les intérêts de ce montant bloqué ? J'ai transmis mon dossier au Bâtonnier, qui m'informe que mon avocat a un mois pour se prononcer et lui-même 4 mois pour m'informer de sa décision. Avez-vous connu des situations de ce genre ? Qui obtient satisfaction l'avocat ou le client ? Je trouve que ces façons de faire sont désolantes, je suis au chômage depuis 2ans et ce montant me rendrait bien service. Je vous remercie de bien vouloir répondre à mes questions.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 10/01/2013 à 16:39
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

L'avocat n'avait pas fixé ses honoraires lorsque vous avez pris contact avec lui avant d'engager la procédure devant le Conseil de Prud'hommes?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]