Licenciement apres arret de travail

Sujet vu 602 fois - 7 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/05/13 à 19:36
> Droit du Travail > Licenciement


yob357, Doubs, Posté le 14/05/2013 à 19:36
109 message(s), Inscription le 21/03/2013
bonjour

j aimerais avoir votre aide et avis sur le sujet suivant

j ai ete en maladie pendant un mois et a mon retour c est a dire aujourd hui mon employeur m'annonce qu il va me licencier pour les motifs suivants :

manque de motivation a mon poste de travail

baisse du chiffre d affaire (chiffre a l 'appui dis il)

non realisation des objectifs

et malgres la baisse de frequentation du a la crise l'entretien du magasin laisse a désirer (poussiere sur certains produit)

et que si ils ne peuvent pas compter sur moi en cette periode difficile, leur structure est en "danger" a cause de moi

voila

pour info je suis le seul vendeur dans un magasin de 300 m2 je dois faire la mise en rayon , etiquetage, repondre au telephone, servir les clients, gerer le sav, prendre les rdv, gerer le stock etc... quant au objectifs ils ne m en fournisse plus depuis 2 ans ...


merci de me dire si cela est une faute grave lourde ou autre ?? et bien sur est ce que je dois leur retourner un courrier a mon tour pour me defendre avec copie a l inspection du travail ? ou dois je attendre l entretien de licenciement qui ne saurait tarder ??

d autre part puis je effectuer mon preavis de licenciement en maladie sans pour autant repousser celui ci ? (j ai repris le travail malgres l avis contraire de mon psychiatre...)


bien a vous et merci d avance pour vos retours...

Poser une question Ajouter un message - répondre
yob357, Doubs, Posté le 15/05/2013 à 17:00
109 message(s), Inscription le 21/03/2013
personne ne saurais m aidez svp j ai besoin de vous merci ...

moisse, Vendée, Posté le 15/05/2013 à 18:42
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
L'employeur peut vous licencier pour le ou les motifs de son choix, et qualifier la gravité des faits reprochés de son point de vue.
Mais tous les reproches doivent être précis et démontrés, et dans le cadre d'insuffisance, les chifres doivent être objectifs et mesurables.
Il ne sert à rien d'écrire quoique ce soit à l'employeur, encore moins à l'inspecteur du travail qui n'a pas compétence pour trancher dans un litige entre un salarié et son employeur.
Vous êtes donc en situation d'attente, ce qui va vous permettre d'amasser des documents relatifs aux chiffres afin de préparer votre défense future en cas de licenciement.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

yob357, Doubs, Posté le 15/05/2013 à 19:05
109 message(s), Inscription le 21/03/2013
bonjour et encore merci a vous M. Moisse mais vous dites amassez des documents ?? lesquels ou et comment ? je ne saisi pas tres bien ... merci

moisse, Vendée, Posté le 16/05/2013 à 07:40
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
Si l'employeur vous rend responsable d'une baisse de cA ou d'objectifs non atteints, il va sortir de la paperasse...
Il faut donc que vous ayez des éléments de réponse, surtout sur la fixation des objectifs, vos résultats...
On ne va pa au tribunal avec les pains dans les poches.
Tout est bon, notes de service, planning, communication...

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

yob357, Doubs, Posté le 16/05/2013 à 12:51
109 message(s), Inscription le 21/03/2013
merci de votre reponse je viens de recevoir ce matin ma lettre d entretien prealable au licenciement ma question est la suivante


puis je me remettre en maladie (comme le veut et me le conseil mon generaliste et ma psychiatre) et aller tout de meme assister a cet entretien ? ou dois je rester a mes fonctions le temps de passer celui ci?

en cas de maladie pendant la procedure de licenciement perd on le droit au maintient de salaire de l employeur ?

merci d avance de vos precieux conseils

moisse, Vendée, Posté le 16/05/2013 à 14:01
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
C'est l'état de santé qui dicte le besoin d'un arrêt et c'est votre médecin qui juge de la pertinance de celui-ci, sous le contrôle du médecin conseil de la CPAM.
En arrêt vous pouvez vous rendre à l'entretien uniquement en tenant compte de vos heures de sortie autorisées.
Et vous ne perdez pas le maintien de salaire pendant la procédure.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

pepelle2, Saône-et-Loire, Posté le 17/05/2013 à 11:36
120 message(s), Inscription le 06/05/2013
Votre employeur part sur un licenciement qui pourrait être facilement contestée. En effet soit il vous licencie pour insuffisance professionnelle - qui n'est pas un motif fautif- et dans ce cas il devra prouver qu'il a tout fait pour vous aider ( stage, formation, etc...) soit il vous licencie pour faute sérieuse du fait de votre manque de motivation. Mais dans ce cas là, il devra prouver par des éléments OBJECTIFS votre manque de motivation. Souvent les employeurs mélangent les deux licenciements ce qui fait la joie des défenseurs du salarié. En effet, si on vous licencie pour insuffisance professionnelle en vous reprochant votre manque de motivation, il y aura licenciement abusif car on incluera une faute dans votre licenciement alors qu'il est non fautif. Si on vous licencie pour faute, le manque de motivation passe très mal si on reste sur des éléments subjectifs et du ressenti ( ce qui est souvent le cas). Bref, revenez nous tenir au courant de la suite ....

__________________________
Suite à une plinthe, le menuisier avait saisi le parquet.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]