L'employeur ment sur les raisons du licenciement!

Sujet vu 1012 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 28/05/12 à 17:12
> Droit du Travail > Licenciement


Ste Cachee, Rhône, Posté le 28/05/2012 à 17:12
5 message(s), Inscription le 28/05/2012
Bonjour,
J'ai été embauché en Mai 2010 en CDI dans une entreprise d'aides a domicile, et licenciée en Novembre 2011 après 7 mois sans me donner aucune heure de travail.

Le problème est que dans mon contrat il est notifié que j'ai 8H mensuelles minimum obligatoires, seulement après une hospitalisation (avec 1 semaine de
coma donc l'employeur prévenu seulement 1 semaine après mon 1er jour d'absence), l'employeur me dit, je cite (sans preuves écrites) :"je ne peux plus te faire confiance
car tu m'as laissé 1 semaine sans nouvelle et sans justificatifs d'arrêt on ne peux plus travailler avec toi tu dois demissionner"
(a quelques mots près c'était çà)
et elle décide de ne même plus me donner les 8h minimum à faire dans le mois.

N'ayant donc aucune heure à faire (aucun client chez qui aller), je n'ai pas été travailler.
J'ai reçu pendant 7 mois des fiches de paie à 0 euros avec 8h d'absences injustifiées a chaque fois.
Ceci était la pression pour me faire démissionner ce que je n'ai pas voulu faire ne voulants pas perdre mes droits. Sans avoir reçu aucun recommandé et en ayant loupé un que
j'ai oublier d'aller chercher a la poste a temps ( srement celui de l'entretien préalable), je me suis faite licenciée et l'ai su en fevrier 2012 suite a un mail que je lui ai envoyé
pour savoir ou en était les choses.
Maintenant elle me licencie pour faute grave (pour les absences injustifiées qui n'ont pas lieu d'être) et refuse de me payer ms 8h minimum mensuelles obligatoires..

QUE FAIRE SVP?

Je sais qu'elle va essayer par tous les moyens de me payer le moins possible, aucunarrangements à l'amiablepossible. Je perds donc mes indemnités de licenciement
et indemnités de préavis, ce qui représente un montant non négligeable et surtout je veux aussi lui montrer qu'on ne peut pas traiter les gens comme ca sous pretexte qu'on est le patron..


se rajoute a ca l'avertissement completement infondé bourré de mensonges qu'elle m'a mise peu de temps aprespour me mettre la pression pour que je demissionne
au oins un truc qui est vrai j'ai 2 jours d'absences injustifiées qui étaient réellement injustifiés (j'ai été malade et n'ai pas été chez le medecin faire un arrêt)

doc avant le licenciement il y a un avertissement.
J'ai vu que je pouvais ontester les absences qui sont misent en inustifiées mais au pres de qui? l'employeur? je sais par avance que ca ne changera rien alors que faire apres ca? saisir les prud'hommes? l'inspection du travail?

peut elle se servir du fait que l'on m'a envoyé un recommandé alors qu'elle n'a pas l'accuser de reception signé vu que je l'ai pas eu?

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 29/05/2012 à 17:15
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

L'employeur vous avait envoyé une lettre de mise en demeure dans laquelle il vous demandait de reprendre votre poste ou de justifier votre absence?

Vous aviez reçu la lettre de licenciement à quelle date?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

Ste Cachee, Rhône, Posté le 30/05/2012 à 19:43
5 message(s), Inscription le 28/05/2012
Bonjour,
merci de répondre.
Non pas de lettre de demande de justification puisqu'elle savait que si je ne venais pas c'est parce que je n'avais pas d'heures a faire..
Apparemment il faudrait que je trouve des preuves qu'elle ne m'a pas donné d heures (mais comment le prouver je ne sais pas...)

Et je n'ai rien reçu, je n'ai pas pu aller chercher les recommandés étant absentes fin 2011.
J'ai arrêter de recevoir les bulletins de paie en Novembre 2011 donc j'en déduit que c'est a cette date qu'elle m'a licenciée

Je ne sais strictement rien de plus. Sur son mail sur lequel je lui demande ou en est mon dossier, elle me réponds : "LICENCIÉE", rien d'autre.

Mon erreur a été de ne pas lui envoyé de recommandé pour lui dire que mes abscences étaient dues au fait que je n'avais pas d'heures.
Je lai contacté par mal, téléphone, je suis passée la voir au bureau mais pas de preuves légales..

Je viens d'apprendre qu'elle ne peut me reprocher une faute que max 2 mois avant le licenciement, après a savoir quand a t il été prononcé..

Est ce que vous savez a partir de quand le licenciement est valable, si c'est après la signature du solde de tout compte ou après?

Merci par avance.

pat76, Paris, Posté le 30/05/2012 à 19:57
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Le licenciement est valable quand vous avez reçu la lettre de licenciement.

Vous devez auparavant être convoqué à un entretien préalable.

Vous êtes toujours salariée si vous n'avez pas reçu de lettre de licenciement.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

Ste Cachee, Rhône, Posté le 04/06/2012 à 00:27
5 message(s), Inscription le 28/05/2012
d'accord merci beaucoup de votre réponse rapide et efficace


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]