Convocation a un licenciement

Sujet vu 778 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 22/08/08 à 12:10
> Droit du Travail > Licenciement


t1972, Posté le 22/08/2008 à 12:10
19 message(s), Inscription le 22/08/2008
Je suis convoqué la semaine prochaine, pour un entretien de licenciement j ia recu le rar. J ai quitté mon poste suite à un un conflit avec mon employeur... J ai découvert aprés avoir fait vérifier mes fiches de paye par un expert comptable qu il y avait énormement d 'erreur.Je travaille de 18 à 2 h du mat ( et fait tres souvent des heure supp)
- Sur 20 fiches de Paye il ma versé 19 primes exceptionnelles
- Les heures supplementaires n 'apparaissent pas toujours mais me sont payé par chèque qui ne figurent pas sur le salaire
- les heures de nuit majorés inexistante
- les repos compensateurs disparaissent
- le panier repas et les frais kilometriques varient entre 30 euros et 110 euros de facon inexplicable
- un cheque de 400 euros m 'est remis chaque mois en contre partie de la prime d interessement qui logiquement est de 250 euros mensuel
- il y a une pointeuse à l'entrée mais le directeur a décrété qu il ne tenait compte que de l heure à laquelle j 'étais connecté mon ordinateur... Donc il me retire systematiquement les minutes de retard. Mais je fais partie de la relève et suis obligé d 'attendre qu un ordinateur se libère pour pouvoir m 'installer.
- Je dois travailler 35h / jour mais je fais plus car mes pauses ne sont pas respecter.
- il m 'est arrivé de travailler 8 jours d'affiler
- les heures de réunion sont obligatoire et non recuperable
- pour 3 jours d'absence on m'a retiré 430 euros de ma fiche de paye

Pour toutes ses raison j ai demamandé une explication à mon employeur devant son refus d admettre les erreur je lui dit que j irais au prud homme.
Si quelqu 'un est en mesure de me renseigner merci beaucoup
depuis j ai recu ce courrier... je me questionne suis je en mesure de le poursuivre ou est ce peine perdu?

Poser une question Ajouter un message - répondre
cad91, Posté le 25/08/2008 à 03:24
12 message(s), Inscription le 24/08/2008
Il est certain qu'en quittant votre poste vous avez commis une faute que votre employeur peut sanctionner... à condition que, si votre entreprise emploi plus de 20 salariés, elle ait déposé dans les régles un réglement intérieur qui prévoit les sanctions.
D'autre part, tout temps de travail effectif, c'est à dire durant lequel vous êtes à la dispostion de votre employeur sans pouvoir vaquer à vos activités personnelles doit être comptabilisé et rémunéré. A défaut il s'agi de travail dissimmulé (travail au noir)
sanctionné pénalement.
http://www.travail.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/embauche/sanctions-liees-au-travail-illegal..html

Vous pouvez vous faire assister au cours de l'entretien préalable, n'hésitez pas à user de ce droit et établir avec son aide un procès verbal des griefs évoqués par votre employeur. Même si votre entreprise a des délégués du personnel, vous pouvez contacter un Conseiller de Salarié dont vous trouverez les coordonnées sur une liste consultable en mairie afin de vous faire aider.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]