Comment savoir s'il s'agit d'un licenciement abusif ?

Sujet vu 721 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 30/07/10 à 13:36
> Droit du Travail > Licenciement


cathy, Vaucluse, Posté le 30/07/2010 à 13:36
1 message(s), Inscription le 30/07/2010
Bonjour,

Mon mari (dessinateur dans une grande boite d'armatures béton) viens d'etre informé qu'il devait quitter sa boite aprés 5 ans de bons et loyaux services, la direction lui a "marchandé" soit une rupture de contrat conventionnelle (avec 3 600 euros d'indemnites !!!! renégociée à 5 500 euros) soit un reclassement en tant que soudeur (donc un retour au source puisqu'il avait commencait par là). Nous ne connaissons meme pas le motif de cette rupture et ne savons pas quoi faire a savoir devons nous accepter cettte indemnitée ou saisir le conseil des prud'hommes ? Merci d'avance pour votre aide. Cordialement.

Poser une question Ajouter un message - répondre
CESTMOI, Bouches-du-Rhône, Posté le 31/07/2010 à 00:01
4 message(s), Inscription le 30/07/2010
d'abord il y a des règles !!! un convocation par recommandé avec toutes les mentions légales (s'il en manque une, les prudhomme se régale, il peut être représenté ce qui est fort conseillé et ça aussi ça doit être noté ainsi que le motif de la convoncation) l'entretien ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrable après la reception. Ensuite il peut contesté s'il est dans ces droits mais juste dire qu'il n'est pas d'accord sans s'emporter, il faut savoir que des faits repprochés ne peuvent pas avoir plus de 3 mois. Ensuite un courrier de l'employeur doit arriver en recommandé toujours (y a un délais à respecté aussi) notifiant le motif de licenciemment ou de reclassement. Toutes les réponses que vous ferez doit etre fait en recommandé et conservé un double de tout. Si ce n'est pas justifié biensur qu'il faut aller au prud'homme mais ne dévoiler pas votre stratégie à votre employeur et meme avec vos collegues soyez discret (le monde du travail c'est la jungle meme le moins innoffensif en apparence peut dangeureux). Si vous avez besoin de témoignages de vos collègues (je ne connais pas la situation) il faut tous les faire en même temps avant qu'ils n'aient le temps de se concerter entre eux et de changer d'avis avec piece d'identité toujours) mais ça voyait avec un avocat et vous avez peut etre droit à l'aide juridique gratuite ou partielle


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]