Degats lors d une prise en charge

Sujet vu 576 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 16/12/10 à 23:33
> Droit de la Consommation > Information du consommateur


ptihmed, Yvelines, Posté le 16/12/2010 à 23:33
1 message(s), Inscription le 16/12/2010
Bonjour,
pour faire rapide dans un ordre chronologique voici les etapes de mon problème

sinistre
assistance(depannage)
prise en charge ds un garage agree
transfert chez epaviste pour stockage afin d eviter les frais de gardiennage
retour au garage en fin de procedure
je recupere mon vehicule

et la des degats supplementaires ont etes occasione sans doute par l epaviste qui generalement maltraites les vehicules mais sans certitude

je fais un courrier avec photo a l expert et un aautre a mon assurance

l expert confirme que ces degats n etaient pas sur le vehicule avant sinistre et qu il ne corresponde pas au sinitre

mon assurance me repond qu il ne prenne pas en charge sauf si j ai un constat

j ai repondu que pour moi c est eux qui sont responsable de mon vehicule et que c est eux de trouver le reponsable

voila mainteneant je suis fatigue de les appelez ca me coute cher les courrier ils y reponde brievement et toujours negativement en renvoyant la balle

que doois je faire et quels sont mes droits et surtout leursoblligations

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 19/12/2010 à 14:59
5299 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
Bonjour,
Citation :
l expert confirme que ces degats n etaient pas sur le vehicule avant sinistre et qu il ne corresponde pas au sinitre

mon assurance me repond qu il ne prenne pas en charge sauf si j ai un constat

L'expert est bien d'accord que ces dommages étaient inexistants. Votre assureur se doit de vous indemniser si vous êtes en assurances dommages et d'effectuer un recours auprès de son garage agréé.

Avez-vous fait constaté ces dommages par le garagiste lorsque vous avez récupéré votre véhicule?

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]