Pension alimentaire non versee

Sujet vu 662 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/08/12 à 01:38
> Droit Comptable & fiscal > Huissier


PASCAL, Seine-Saint-Denis, Posté le 14/08/2012 à 01:38
1 message(s), Inscription le 14/08/2012
Bonjour,
Je suis au chômage depuis décembre 2010 et j'ai informe mon ex compagne qu'il me serait impossible de lui verser la P.A. tant que je n'aurai pas retrouve un
travail ,et elle était d'accord...
Apres 1 an et demi je suis toujours sans emploi, mon ex a déménage en juin
2011 sans me prévenir a 50 km, je n'ai plus de voiture je ne peux plus assumer
mes droits de garde cad 1 W/2 et tous les mardi soir depuis 1 an mais malgré
tous mes soucis j'arrive grâce a l'aide d'une amie à récupérer mon enfant
1 w par mois et la moitie des vacances
un problème n'arrivant jamais seul en juin 2012 je reçois en recommande
une lettre d'huissier pour un paiement direct ,sur mes allocations chômage ,
de la PA et cela sans avoir été mis en demeure par mon ex au préalable
de plus 1 mois plus tard je recevais par la caf un courrier qui me demandait
de régler les arriérés, cela dit j'ai donc appelé la caf afin de les prévenir que mon ex avait donc mis en place avec un huissier un paiement direct
début juin j'ai donc mis en route une requête auprès du tribunal affaires familiales
pour suspendre la pension alimentaire le temps de retrouver un travail et j'attends....
depuis juillet 2012 on me prélève 258 euro et ma situation s'aggrave et si
je ne retrouve pas tres vite un emploi ,dans 3 mois je suis en fin de droit....

j ai besoin d'une solution pour faire stopper ce paiement direct????
puis -je avoir un recours sur le fait de ne pas avoir ete mis en demeure avant
la lettre de l'huissier

en juillet j'ai eu mon enfant pendant 1mois et sans l'aide de mon amie je n aurais pas pu le nourrir, je suis vraiment désespéré.

MERCI POUR VOTRE RÉPONSE

Poser une question Ajouter un message - répondre
cocotte1003, Isère, Posté le 14/08/2012 à 07:01
5074 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, malheureusement pour vous tout cela est légal, vous n'aviez aucun droit de supprimer ou de baisser la pension alimentaire sans l'autorisation du jaf, cordialement


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]