Insultes et menaces de colocataire

Sujet vu 617 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 11/03/09 à 14:30
> Entraides des étudiants


gaelleschaeverbeke, Paris, Posté le 11/03/2009 à 14:30
3 message(s), Inscription le 11/03/2009
Bonjour,
Je me suis installée en Juillet avec mon ami à Paris, puisque je partais faire les études là bas. Nous avons rompu et depuis je vis un enfer (cela fait maintenant 2 mois) d'insultes systématiques, de violences verbales et physiques, de menaces, et depuis peu de manque total de respect, faire couler de la nourriture sur le sol que je viens de nettoyer, allumer es lumières et a musique à un volume déraisonnable en plein milieu de la nuit (2h du matin) pour m'empêcher de dormir, et quand je vais éteindre va systématiquement les remettre. Je suis étudiante, je ne sais plus quoi faire, j'aimerai porter plainte. Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
frog, Posté le 11/03/2009 à 14:40
1511 message(s), Inscription le 10/05/2008
Citation :
violences verbales et physiques, de menaces

Une plainte est bien possible, et calmera peut être ses ardeurs, mais vu ta situation, il vaudrait quand même mieux déménager vite et loin de ce gamin nombrilocentriste. Bref, va voir nos amis en bleu, ils devraient le convoquer pour écouter sa version des faits et lui remettre les pendules à l'heure. En parallèle, si ce n'est déjà fait, commence à chercher un autre logement.

__________________________
Universität Potsdam.

gaelleschaeverbeke, Paris, Posté le 11/03/2009 à 14:59
3 message(s), Inscription le 11/03/2009
Merci pour cette réponse rapide, mon problème est en fait que je suis en classe de prep, et mes parents habitent en province et ne sont pas prêts à remettre une caution de 1000 euros dans un nouvel appart, donc je cherche en attendant des solutions de secours, mais c'est vrai que j'ai très peu de temps à moi, sinon je serai partie depuis bien longtemps !!! C'était l'avantage de la colocation, de partager le frais etc.
C'est vrai que porter plainte serai radical, mais bon nous avons dix huit ans, et ce serait bête d'en arriver là, mais je me maîtrise déjà à ne pas l'insulter, bien que je l'ai fait par le passé, mais bon là j'ai décidé de ne plus m'abaisser et de laisser couler, mais j'avoue que c'est difficile...
Merci pour tout


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]