Rupture période d'essai délai de prévenance tres urgent

Sujet vu 2221 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 29/01/09 à 15:58
> Droit du Travail > Embauche & démission


Romulus14, Calvados, Posté le 29/01/2009 à 15:58
1 message(s), Inscription le 29/01/2009
Bonjour,

Ma situation est très tendue car ma période d'essai se termine ce week-end (31/01/09).

Résidant normalement dans le Calvados (14), j'ai été débauché par une société de la Plaine Saint-Denis (93) pour prendre un poste de Chef de Projet Informatique. J'ai donc démissionné de société précédente.

Depuis le 1er Octobre 2008, je pars à la semaine du lundi au vendredi pour ne rentrer que le week end retrouver ma femme et mes 2 enfants.

Outre des frais plus élevés que prévus qui font que mon salaire n'est pas aussi intéressant que je le pensais, mon épouse, mes enfants et moi-même avons finalement bcp de mal à gérer cette absence et je souhaite quitter ce travail pour revenir sur Caen.

J'ai donc demandé à mon employeur un arrangement amiable afin qu'il rompe cette PE à son initiative afin que je ne me retrouve pas sans rien et puisse me retourner.
L'employeur m'indique qu'il m'aiderait bien mais qu'il est soumis à un délai de prévenance de 1 mois. Je lui ai donc proposé de lui signer un papier stipulant que j'accepte de mon plein gré que la période de prévenance ne soit pas effectuée puisqu'il ne reste plus que 3 jours avant l'échéance de la PE.

Mes questions sont donc les suivantes :

- Est-ce que cet arrangement (papier pour se passer du délai de prévenance) est possible et légal ?

- Mon employeur m'indique qu'il ne lui est pas possible de renouveller ma période d'essai alors même que c'est indiqué au contrat. Il me dit que la loi a changé et que nous n'avons pas de convention collective et de ce fait ne peut pas renouveller étant donné que ma PE initiale est de 4 mois... Le code APE est 5911A et je voudrais savoir si c'est de l'info ou de l'intox ?

- Je souhaite revenir sur Caen et me lancer dans ma propre société de services informatiques, existe-t-il des dispositions particulières dans ce cas qui m'ouvriraient le droit aux allocs ? (sachant que je travaille sans période de chomage depuis 1997)


Par avance merci pour vos réponses et votre compréhension de l'urgence de vos réponses.

Romuald

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]