Dépression suite au travail

Sujet vu 1054 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/05/13 à 18:44
> Droit du Travail > Embauche & démission


Dey, Paris, Posté le 02/05/2013 à 18:44
3 message(s), Inscription le 02/05/2013
Bonjour à tous,
Avec mon ami nous nous trouvons dans une situation délicate où nous ne voyons plus le bout du tunnel.
Il est militaire et a signé un contrat de 5 ans. Il lui reste actuellement 3 ans de contrat.
Mon ami ne supporte plus l'armée , l'ambiance etc .. aller au travail était devenu un stress réel et permanent si bien que mon ami en pleurait parfois, a perdu du poids etc .. Dans cette période difficile, il fut arrêter par l'armée lors d'un contrôle au régiment pour possession de substance illicite (à l'époque il c'était mis à fumer, trouvant que sa l'aidait au stress). Maleureusement il y a eu des conséquences lourdes : garde a vue à la gendarmerie ... Son régiment lui a fait des menaces suite a cet incident : dès qu'il reviendrait au régiment il aurait des jours et des jours de trou, interdiction de partir dans des mission militaire .. En gros condamné pendant 3 ans a resté au régiment à faire les tâches les plus ingrates. Mon ami ayant littéralement peur de revenir à son régiment s'est donc mis en arret maladie par son medecin traitant pour motif de "depression". Dans l'armée il avait le droit à 6 mois d'arret maladie. Nous arrivons à terme de cet arret ( plus qu'un mois ). Mon ami pendant son arret allai beaucoup mieux moralement ( il à radicalement arreter de fumer ) , mais la depuis deux mois il n'est pas bien , il se remet a ne plus beaucoup manger, il est angoissé et ne veut en aucun cas retourné à l'armée sachant ce qu'on lui réserve ( il avait également reçu un grand nombre de lettre durant son arret pour qu'il revienne etc .. ). Le soussy c'est qu'il est le seule de nous deux a ramener un salaire. Je suis encore étudiante, avec un salaire d'apprenti. Si mon ami pert son salaire, Je ne sais absolument pas comment nous allons nous en sortir car nous ne pouvons nous permettre de rester rien qu'1 mois sans salaire. Mon ami a une réelle envie de retrouver un travail ou une formation dans le domaine qui lui plaie vraiment. On nous a conseillé pour qu'il est le droit au chômage ( le temps qu'il intègre sa formation pour son nouveau metier ), d'aller voir le medecin de son regiment pour qu'il lui fasse un courrier pour aller voir un medecin psy de l'armée afin que celui puisse évaluer mon ami et décider ou pas d'arreter son contrat. Mon ami a donc voulut rencontrer le medecin de son régiment sauf que tout c'est compliqué. On a dénoncer à un de ses superieurs qu'il se trouvait au régiment.. on lui a interdit l'accès a l'infirmerie, on à même essayé de l'empecher de partir du régiment en lui bloquant l'accès pour ne pas qu'il parte et en lui disant qu'il avait des jours de trou a faire alors que mon ami est toujours en arret maladie. j'ai bien peur qu'il ne puisse pas acceder au medecin de son régiment.
Mon ami est déséspéré et j'ai peur pour sa santé. Quelqu'un peut-il nous aider sur ce site ? Un courrier du médecin traitant peut-il suffire pour nous aidé a quelque chose ? car son médecin est prêt à nous aider.
Cordialement

Poser une question Ajouter un message - répondre
moisse, Vendée, Posté le 03/05/2013 à 17:09
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
Mes souvenirs militaires remontent à bien des années. Mais si le code militaire n'a pas trop changé, votre ami est en état de désertion.
En effet un médecin civil ne peut délivrer un arrêt de travail à un militaire. Seul le médecin militaire dispose de cette prérogative.
Lorsqu'un apellé (mes souvenirs) tombait malade en permission, il devait obtenir de la gendarmerie les coordonnées du service médical le plus proche.
SI je comprends bien, votre ami s'est présenté "en cachette" à son régiment, mais n'a pu rejoindre le service médical.
J'ai cru aussi comprendre qu'il avait réussi à sortir des lieux.
Si tel est le cas, il ne reste qu'à adresser un courrier recommandé au médecin en question pour lui demander un rendez-vous avec une copie au chef de corps.
Ne pas omettre sur lenveloppe au médecin une mention du genre " Confidentiel -Médical".

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]