Dégât des eaux

Sujet vu 965 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 19/11/10 à 22:11
> Droit Civil & familial > Droits des contrats


linoux, Loir-et-Cher, Posté le 19/11/2010 à 22:11
1 message(s), Inscription le 19/11/2010
Bonjour,

Un dégât des eaux a endommagé le plafond de ma maison suite à une mauvaise étanchéité du toit. Il s'agit d'une maison neuve. L'assurance ne prend en charge que les frais de peinture du plafond, par le remplacement des plaques de plâtre.
Est-ce normal que l'assurance ne prenne pas en charge la totalité des travaux, sachant que le constructeur à corriger le manque d'étanchéité ?

Poser une question Ajouter un message - répondre
chris_ldv, Paris, Posté le 19/11/2010 à 22:59
2120 message(s), Inscription le 01/12/2009
Bonjour,

Engagez un expert d'assuré pour défendre vos droits face à la compagnie d'assurance.

Corfdialement,

Tisuisse, Posté le 20/11/2010 à 11:31
10458 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour,

A linoux : l'assurance prend en charge les conséquences du dégâts des eaux (la réfection des peintures) pas les réparations nécessaires à faire disparaître ce qui en a été la cause (replacement de tuiles, de plaques d'isolation, etc).

Par contre, vis à vis du constructeur ou de l'artisan qui a effectué les travaux, vous avez un recours dans le cadre de la garantie légale.

aiemac, Rhône, Posté le 20/11/2010 à 14:36
50 message(s), Inscription le 12/06/2010
bonjour
si l'assureur ne prends pas en charge un remplacement des plaques de plâtre, c'est qu'elle a jugé (en fonction d'un avis technique d'expert, j'imagine) que cela n'est pas nécessaire.
de fait, ce n'est pas parce qu'un placo a été mouillé qu'il est hors d'usage.
le seul motif qui justifierait son remplacement serait que son humidification prolongée ait provoqué son cintrage.

Citation :
Engagez un expert d'assuré pour défendre vos droits face à la compagnie d'assurance.

pour un plafond, c'est sans intérêt.
d'une part aucun n'acceptera de se déplacer pour ça;
d'autre part, le coût des honoraires sera vraisemblablement voisin, voire supérieur, au coût des dommages matériels.
avec au mieux une prise en charge contractuelle de 10% du montant des dommages...
et au pire tout à charge de linoux...


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]