Port du casque pour les cyclistes

Sujet vu 1107 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 04/07/08 à 10:57
> Droit routier


pascal meynier, Posté le 04/07/2008 à 10:57
8 message(s), Inscription le 04/07/2008
PORT DU CASQUE POUR LES CYCLISTES

J'attire votre attention sur un projet recent de la securite et de la circulation routieres de rendre obligatoire le port du casque pour les cyclistes de moins de 14 ans, voire 18 ans. Cette proposition est mal perçue chez les professionnels et les associations de ce secteur. Que dit la loi, le code de la route, à propos du port du casque pour les cyclistes, nombreux dans l'île de ré par exemple l'été.

Poser une question Ajouter un message - répondre
JamesEraser, Posté le 04/07/2008 à 12:50
698 message(s), Inscription le 09/04/2008
Citation :
sur un projet recent

Vous venez de répondre à la question. S'agissant d'un projet, il n'y a aucune obligation au port de casque par les cyclistes.
Citation :
Cette proposition est mal perçue chez les professionnels et les associations de ce secteur

Beaucoup changeront d'avis après un trauma crânien résultant d'une chute.
Il est bien dommage, alors que les risques sont évidents au regard de cas concrets, que certains persistent à ne pas vouloir se prémunir de telles conséquences.
Experatooment

__________________________
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru
Pierre Dac

Tisuisse, Posté le 05/07/2008 à 16:47
10476 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Ben si vous faites partie des professionnels ou des membres d'association de 2 roues", vous n'ignorez pas que, en cas de chute de vélo, les parties du corps les plus exposées sont les genoux, les coudes et la... TETE. Vous ne pensez pas que cela vaut le coup de les protéger ?

JamesEraser, Posté le 06/07/2008 à 10:05
698 message(s), Inscription le 09/04/2008
Citation :
et la... TETE. Vous ne pensez pas que cela vaut le coup de les protéger ?

Ma réponse va bien évidement dans le sens de votre remarque. Je suis concerné puisque motard.
Pour ce qui est des blessures aux membres, même si elles engendrent un coût, elle ne se situent pas dans les zones vitales. Quoique, avec les barrières d'autoroute affûtées comme des lames de rasoir.........
La priorité serait bien sûr de protéger la tête puisqu'il s'agit du centre névralgique du corps humain sans lequel, la vie ne se maintient plus.
Mais comme vous n'êtes pas sans le savoir, avant la promulgation d'une loi, sa pertinence est longuement débattue. Dans ce cas de figure, je ne saisi pas trop le sens du débat puisqu'il s'agit tout simplement de protéger la vie.
Experatooment

__________________________
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru
Pierre Dac


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]