Doute sur procédure de retrait de permis

Sujet vu 274 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 07/12/12 à 12:03
> Droit routier


rafus, Côte-d'Or, Posté le 07/12/2012 à 12:03
4 message(s), Inscription le 04/09/2011
Bonjour,

Sans rentrer dans les détails, j'ai commis une erreur un samedi soir, j'avais consommé de l'alcool (0,97gr) et j'ai voulu éviter un contrôle de gendarmerie. Je me suis tout de même arrété en regrettant mon geste. Je me suis excusé mais les gendarmes m'ont frappé et menotté le temps qu'ils fouillaient ma voiture. Enfin je ne peux pas le prouver car je n'ai pas fais constater mes blessures par un médecin (le gendarme m'a dis que si je voulais jouer à ça il dirait que je lui ai touché le genoux et que j'irais en prison).

Première question : on m'a dit qu'ils devaient proposer obligatoirement un médecin suite à un menotage. Ensuite ils n'ont pas voulu me refaire souffler (avec les mêmes menaces que pour le médecin), et apparamment cela serait aussi obligatoire.Sur les différents documents fournis, il n'y a pas la même adresse (pas le même village). On me conseil de prendre un avocat mais je n'ai pas les moyens. De plus, je n'ai plus de travail, je suis chauffeur routier, j'ai 3 jeunes enfants, je viens d'acheter une maison, j'ai fait une erreur je veux l'assumer, mais si je ne travaille plus je mets en péril toute ma famille.
Je sais que le permis blanc n'existe plus mais je serais prêt à ne plus conduire dans la vie de tout les jours mais juste pour pouvoir travailler afin de nourrir ma famille et payer mes factures. Pensez que vous que si je prends un avocat ce genre de requête pourrait aboutir ?

Merci de vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 07/12/2012 à 19:14
10476 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour,

Vous avez droit de prendre un avocat. Si vos moyens sont insuffisants voire faible, voyez le greffe de votre tribunal pour avoir l'aide juridictionnelle et la liste des avocats acceptant cette AJ.

En ce qui concerne le permis blanc, il n'est plus possible et ce n'est ni dans les pouvoirs d'un avocat de le solliciter, ni dans les pouvoirs d'un tribunal de l'accorder. Reste que votre avocat pourra peut-etre arriver à réduire la durée de suspension judiciaire de votre permis.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]