Risque d'inculpation de complicité de vol

Sujet vu 1553 fois - 7 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 17/12/10 à 23:02
> Droit Pénal


audrey, Posté le 17/12/2010 à 23:02
2 message(s), Inscription le 17/12/2010
Bonjour,


une ami s'est faite licencier pour vol. Elle m'a demandé de lui rendre service et de faire un chèque du montant de ce qu'elle a volé, à l'ordre de l'entreprise où elle travaillait en pensant dire à son patron que j'était une cliente et qu'elle avait pas eu le temps d'editer la facture correspondantes à la marchandise que j'avais réglé. J'ai naïvement accepté mais après une nuit de réflexion et après m'être renseignée sur les risques que j'encourraient, j'ai décidé de me rétracter et lui ai demandé de me rendre ce chèque car je ne veux pas être mêlée à ses histoire et surtout pas être poursuivie pour des actes que je n'ai pas comis. Elle a trouvé des excuses pour ne pas me le rapporter( pas le temps, me dit qu'elle ne le donnera pas à son employeur que je peux lui faire confiance). Maintenant je doute de sa franchîse avec moi et j'ai peur qu'elle abuse de ma confiance. Je suis fonctionnaire et j'ai peur d'être accusée de complicité de vol et de perdre mon travail, juste pour avoir accepté d'aider une amie.... Que dois-je faire? Allez prévenir la police? qu'est ce que je risque concrétement et comment puis-je prouver ma bonne foi?

Poser une question Ajouter un message - répondre
corima, Val-d'Oise, Posté le 18/12/2010 à 00:30
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
Bonsoir, je peux comprendre votre mefiance quant à l'honneteté de cette "amie".

Malhonnete pour malhonnete, si jamais cela se retournait contre vous, dites franchement que votre amie vous a avoué avoir volé son patron, qu'elle devait le rembourser du montant du vol mais n'en ayant pas les moyens, elle vous a demandé de lui faire un cheque à l'ordre du magasin pour payer son erreur et aucunement pour vous substituer à une "pretendue" cliente.

Ce sera votre parole contre la sienne, et vu son comportement, on sera plus apte à vous croire vous que elle.

Sale coup pour sale coup

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 18/12/2010 à 09:22
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
D'accord avec Corima si vous n'avez fait que faire ce chèque
Par contre, si vous avez signé une fausse commande, une fausse facture, là votre bonne foi n'est pas

Par contre, ne dites pas "aucunement pour vous substituer à une "pretendue" cliente" parce que vous reconnaitriez avoir eu connaissance de la magouille de la copine et de l'avoir aidée. Elle vous a demandé un pret d'argent sous forme de ce chèque en ayant avoué le vol, vous l'avez gentimment fait.

audrey, Posté le 18/12/2010 à 11:09
2 message(s), Inscription le 17/12/2010
Merci pour vos réponses,

Je n'ai fait que signer le chèque, il n'y a ni facture ni commande à mon nom en tout cas à ma connaissance...

Elle voulait s'en servir pour dire qu'elle n'avait rien volé mais qu'elle n'avait pas eu le temps d'éditer la facture. En échange au cas où son patron retire mon chèque elle m'en a fait un à mon nom de la même somme pour que je ne perde pas d'argent dans l'histoire.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 18/12/2010 à 12:54
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Encaissez son chèque et libérez-vous de cette histoire.

corima, Val-d'Oise, Posté le 18/12/2010 à 22:13
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
Citation :
Par contre, ne dites pas "aucunement pour vous substituer à une "pretendue" cliente" parce que vous reconnaitriez avoir eu connaissance de la magouille de la copine et de l'avoir aidée.


Ah ben c'est sur !!! C'etait uniquement où ils auraient decouvert le pot aux roses et l'accusaient d'etre sa complice dans ce mic mac. Elle aurait effectivement l'air maline si elle s'avançait toute seule sur le chemin sans avoir ete invité, j'en ai meme rigolé !

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 19/12/2010 à 01:04
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Autant prendre les devants en lui disant, ça mange pas de pain

corima, Val-d'Oise, Posté le 19/12/2010 à 12:43
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
Vous avez raison, on ne sait jamais des fois


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]