Humiliation publique préméditée

Sujet vu 4508 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 13/02/10 à 16:35
> Droit Pénal > Droit pénal général


bachelard, Ain, Posté le 13/02/2010 à 16:35
2 message(s), Inscription le 13/02/2010
Bonjour,

Lors du 31 décembre, que je suis allée dans une salle des fêtes avec une amie et de nombreuses autres personnes. J'ai été victime d'une humiliation publique qui avait été programmée par les organisateurs de la soirée et, semble t il, aussi par mon ancien compagnon présent ce soir là.

Suite à cette humiliation, je suis allée lui demander des explications, ila été odieux et cruel et je lui ai alors renversé uun verre sur la tête. Il m'a saisie par le cou d'une seule main, m'a trainée derrière le bar, m'a renversé un liquide sur la tête tout en me maintenant violemment avec sa main autour de mon coup, et m'a ensuite jetée dehors. Cet incident à provoqué un état depressif réactionnel et une semaine d'arrêt maladie.

Aujourd'hui j'en souffre encore beaucoup car je suis amenée à croiser les personnes ayants organisé cette "blague" et cela me rend malade à chaque fois.

J'ai tenté à de nombreuses reprises d'obtenir des explications et des excuses de mon ancien compagnon (pas des autres personnes car je n'ose même plus les regarder quand je les croise) mais il ne voit pas de raison de s'excuser et continue encore à parler de cette humiliation en en riant avec ses amis, toujours en public, bien sûr.

J'aimerai saoir si il existe un recours ou une plainte pénale ou civile pour ce genre de cas car malgré tous mes efforts pour faire comprendre à quelle point cette humiliation à eu des conséquences néfastes, ces peronnes ne semblent pas se rendre compte le risque de tels comportements.

Je vous remercie d'avance de votre réponse.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Berni F, Posté le 13/02/2010 à 17:38
597 message(s), Inscription le 09/08/2008
Bonjour,

je ne vois pas, à priori de qualificatif pénal pour l'humiliation que vous évoquez (assez vaguement en même temps)

par contre, si vous voulez les poursuivre, vous pouvez, si vous êtes en mesure de démontrer un préjudice chiffrable et le lien avec cette "humiliation" saisir les juridictions civile :

article 1382 du code civil :

Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.

http://snipurl.com/ucsf3 [www_legifrance_gouv_fr]

si vous le souhaitez, peut être pourriez vous donner plus de détails sur cette "humiliation" ?



sinon, concernant les violences que vous décrivez (il vous a saisi par le cou) :
on pourrait, je pense, qualifier cela de "violence légère"

http://snipurl.com/ucsfw [www_legifrance_gouv_fr]

mais il n'est pas évident que vous puissiez obtenir des suites à moins d'avoir des témoins...

bachelard, Ain, Posté le 13/02/2010 à 19:28
2 message(s), Inscription le 13/02/2010
est ce possible de continuer cette discussion en privé afin que je puisse donner plus de détails?

Marion2, Posté le 13/02/2010 à 20:11
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,

Sur la gauche de votre écran, vous avez "Membres d'Experatoo" ensuite Administration, Espace membre, Messagerie.
Vous cliquez sur messagerie, ensuite sur nouveau message et vous inscrivez Berni F.

C'est une messagerie privée.

Bonne soirée.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]