Fausse déposition d'un commissariat

Sujet vu 556 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 03/11/12 à 15:51
> Droit Pénal > Droit pénal général


zinaarabia, Loir-et-Cher, Posté le 03/11/2012 à 15:51
3 message(s), Inscription le 03/11/2012
Bonjour,

Etant venu chez moi m'interroger pour une affaire de cannabis concernant un conjoint, la brigade des stupéfiants sont venu me chercher de force chez moi pour m'interroger sur mon conjoint en sachant qu'il avait retrouver 10 000 E chez lui dont je n'étais pas au courant qu'il avait mit de côté en travaillant étant lui même salarié ce jour, ayant des problèmes d'huissier du à une résiliation d''abonnement de portable il retirait tout et laissait tout chez lui. Après plusieurs heures au commissariat agressé verbalement alors que je n'avais rien à dire sauf qu'on était consommateur au bout de deux jours d'interrogation, j'ai lu et signé ma déposition suit reparti. En me rappelant que deux mois auparavant le chef de brigade des stup lors d'un contrôle de papier en pleine nuit tard m'a suivi au pas m'a interpellé agressé en m'accusant d'avoir volé ma voiture ayant changé ma plaque étant nouvelle dans un département et m'a accusé d'avoir falsifié ma carte grise parce que j'avais déménagé 2 fois la sous préfecture m'avait dis que c'était des vignettes autocollant au bout de 3 il l'a change! Sauf que mon conjoint n'était plus le même s'éloignait de moi me fuyait cherchant à savoir ce qui se passait, un jour dans sa boite à gant de voiture je suis tombée sur une déposition du tribunal de grande instance venant du commissariat ou il était stipulé que j'avais reconnu qu'il vendait toutes les semaines des propos qui ne sont jamais sorti de ma bouche. Aujourd'hui je ne suis pas bien psychologiquement reste enfermé chez moi pleure loin de ma famille n'ose plus sortir en sachant que juste avant dans le département j'ai subi une fraude d'un employeur en contrat CAE en tant qu'agent de sécurité dans une maison de retraite de nuit n'ai toujours pas fais de démarche et j'ai subi à l'hospital de cette même ville une mauvaise intervention chirurgical d'une infirmière sur ma cuisse, elle m'a scalper la cuisse en m'enlevant un furoncle en sachant qu'elle m'avait dis et en me renseignant auprès de mon ancien médecin traitant qui m'a confirmé qu'elle n'avait pas à le faire que c'était à un chirurgien de le faire bref suit pas bien isoler enfermé chez moi victime de la société de beaucoup de chose à force de montrer mes faiblesses me fais avoir sentimentalement malgré que la personne avec qui j'étais a gagner son procès, notre couple n'es plus le même en sachant que je lui ai dis qu'il aurait du lire ma déposition signé notre couple est au bord du gouffre. Aidez moi SVP

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]