Agression,peur de personnes influentes + faux temoignage

Sujet vu 691 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 30/10/10 à 15:39
> Droit Pénal > Droit pénal général


mdcp63, Puy-de-Dôme, Posté le 30/10/2010 à 15:39
1 message(s), Inscription le 30/10/2010
Bonjour,
Voici le récit de ce qui est arrivée à mon amie, je me suis rendue à un tournoi de football mon ami et moi regardions mon fils sur 2 chaises, nous sommes allés au toilettes, en lui demandant de nous les garder.
une petite fille s’est précipitée pour prendre les chaises, mon ami lui a alors expliqué que nous revenions dans 1 minute, le temps d’aller au toilettes, en lui montrant ou trouver d’autres chaises et en lui proposant d’en ramener pour elle et sa maman à notre retour. A notre retour, nous avons aperçu la dame assise sur notre chaise et son chien sur l’autre. Nous avons donc rapporté 2 chaises pour nous, en lui faisant remarquer que la façon dont elle avait agit n’était pas très courtoise. Nous nous sommes assis sur les chaises, elle s’est levée brusquement en m’insultant et s’est jeté sur moi pour me gifler.
Mon ami l’a écarté de moi presque immédiatement puis elle m’a dit :
« sale pute » « Pourquoi vous n’allez pas voir ces arabes là bas, eux aussi ils ont des chaises et vous n’allez pas leur dire quelque chose car ce sont des arabes. »
Les personnes d’origine magrébine qu’elle a désigné sont alors venu pour lui dire de partir.
elle a ensuite ajouté :
« je vais appeler mon mari, il est portugais, tu vas voir ce que c’est un homme portugais et ce que tu vas prendre dans ta gueule »
nous pensions que son mari aurait eu l’intelligence de calmer le jeu, surtout pour une histoire si grotesque. Il est arrivé et a tout de suite dit :
« c’est qui le mari, c’est qui le mari » puis après que sa femme nous ai montré du doigt, il s’est jeté sur mon ami et la fait reculé de 2 mètres en le poussant brusquement avec ses 2 bras.
Mon ami s’est pris une barre dans le dos, et l'homme est retourné le frapper, sans chercher aucune explication, je me suis mis devant lui en pensant qu’il ne taperait pas sur une femme,mais il m'a étranglé, Nous sommes allés porter plainte mais certaines personnes très influentes et qui ont des contacts avec les directeurs de police disent que c’est elle qui a mis une gifle en première. mon amie est allée chez un médecin légiste qui a transmis son rapport.rapport à la gendarmerie. Elle ne nous a pas communiqué le contenu mais nous a dit que mon amie était très « abimée » et que cet homme était malade.

Le poids de témoignages contradictoires aussi nombreux qu’ils soient, peuvent ils changer quelque chose contre un acte authentique?

La légiste était elle obligée de nous fournir une copie ? merci

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]