Plainte pour diffamation fasse à un dépos de main courante

Sujet vu 914 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/12/07 à 22:24
> Droit en Général


nathy1313, Posté le 12/12/2007 à 22:24
1 message(s), Inscription le 12/12/2007
bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,

je vous expose le problème que je rencontre en espèrant trouver des réponses :

mon conjoint est parti de la maison en octobre 2007. Pour la deuxième période des vacances scolaire, je lui ai confié notre fille de trois ans. Il a décidé de ne plus me la rendre et d'en demander la garde. J'ai pris bien sûr un avocat pour faire valoir mes droits, et voilà que j'apprend qu'il m'accuse de maltraitance sur mes garçons (issus d'une première union) et d'avoir fait plusieurs tentatives de suicide, mais en plus son ex femme a déposé le 20 septembre 2006 une main courante dans laquelle elle dit que je suis folle hystérique suicidaire et que j'aurais violenté son fils. les faits qu'elle relate daterai de juillet 2006 où son fils a passé ses vacances avec nous et elle n'a porté plainte seulement en septembre suivant. Elle a donc passé tous le mois d'août avec lui sans jamais rien dire.
Je me bat pour récuperer ma fille et j'ai apporté à l'avocat des attestations médicales attestant de mon état psychologique et concernant la maltraitance de mes enfants ainsi que plusieurs attestations des divers professeurs qu'ils rencontrent lors de leurs activités extra-scolaire. De plus ils sont inscrit régulièrement aux nombreuses activités proposées par la commune où je réside depuis 2003 et jamais personne n'a fait état de maltraitance à leur sujet, école comprise. Ils vont même au centre aéré durant l'été ou en colonie de vacance.
Ma voisine s'est également présentée spontanément à mon domicile pour m'informer qu'elle avait attesté les fait par écrit à mon conjoint et qu'elle voulait se rétracter surtout depuis que les habitants de mon village me soutiennent et que j'ai fait courrir le bruit que j'allais déposer une plainte contre mon conjoint si il apporté de fausses accusations et tous ceux qu'ils l'avaient fait. Elle a même telephoné à mon avocat pour s'expliquer, pretextant sa maladie.
J'ai du mal à supporter ce genre d'insinuations, d'autant que je n'ai jamais rencontré l'ex de mon conjoint qui ce permet de me juger en écoutant son fils et l'hatitude irresponsable de ma voisine. Puis-je porter plainte pour diffamations contre celles-ci ?

Merci par avance à tous pour votre réponse.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]