Institutrice qui à portée plainte en diffamation contre une mère!

Sujet vu 910 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 29/06/07 à 15:20
> Droit en Général


whitney_old, Posté le 29/06/2007 à 15:20
2 message(s), Inscription le 29/06/2007
en 2006 ma petite dernière qui était en première année de maternelle, avait une institutrice impécable et elle est moi nous nous entendions très bien .jusqu'au jour ou une personne mal intentionné aurait était lui dire que moi j'aurai dit à toute les mamans de l' école qu'elle faisait une grave dépression. depuis ce fait elle meme à son tour aurait dit que toutes les mamans se plaignaient de moi parce que j'attrappée tout le monde quand ma fille avait des coups, bon après cela c'était passée elle et moi on ne s'était plus parler. encore une fois cette année la meme institutrice à écoutée des ragots, disant que j'aurai dit qu'elle et sa fille frappée les enfants de sa classe. à la suite de cela elle à portée plainte contre moi en diffamation sur les deuw mains-courantes faites par deux mères de familles dont les enfants fréquentent sa classe.pourriez -vous me dire quel risque je peuxen courir au regard de la justice (étant donnez que je suis en recherche d'emploi et que mon mari effectue un contrat d'avenir jusqu'en décembre 2007

Poser une question Ajouter un message - répondre
Dinah, Posté le 29/06/2007 à 16:46
185 message(s), Inscription le 21/06/2007
Bonjour.

Suite à la plainte, une enquête est ouverte. Un substitut du procureur décidera s'il faut ou non vous poursuivre.
Etant donné que vous n'avez jamais rien dit de ce qu'on veut vous imputer, il y a de très grandes chances pour que l'affaire soit classée sans suite.
Contentez-vous de répondre à d'éventuelles convocations par la police, et d'expliquer clairement votre bonne foi.
De toute façon, sans preuves ou témoins des propos qu'on vous attribue, la plainte de l'institutrice n'ira pas bien loin.

__________________________
En espérant avoir répondu à vos attentes,
Cordialement

whitney_old, Posté le 01/07/2007 à 18:44
2 message(s), Inscription le 29/06/2007
j'aimerai savoir si lorsque comme moi qui va etre convoquée dans 15 jours
pour une plainte en diffamation de la part d'une institutrice fondée sur des ragots par deux mères dont leurs enfants fréquentent sa classe et ce que cela pourrai etre marquée dans mon casier qui pour l'instant et vierge merci d'avance pour vos messages

Dinah, Posté le 02/07/2007 à 09:08
185 message(s), Inscription le 21/06/2007
Bonjour.

Les seules choses qui figurent sur le casier judiciaire sont les condamnations à des infractions : jugement, composition pénale,...
Si votre affaire est classée sans suite (et à mon avis c'est fort probable vu que la plaignante n'a pas de preuve tangible), cela ne sera pas inscrit sur le casier judiciaire.
De même, votre convocation ne sera pas mentionnée dessus.

__________________________
En espérant avoir répondu à vos attentes,
Cordialement

Dinah, Posté le 03/07/2007 à 09:48
185 message(s), Inscription le 21/06/2007
Bonjour.

Certes, elle a des mains courantes, mais cela ne veut pas dire pour autant que sa plainte aura des conséquences ; en effet, elles ne se fondent pas sur des preuves directes, car les deux mamans rapportent ce qu'elles ont entendu de quelqu'un d'autre, et pas ce qu'elles ont vu ou entendu elles-mêmes. De plus, le sujet de la "dispute" entre vous et l'institutrice est assez futil.
Quoiqu'il en soit, ce sera au procureur de décider s'il a assez d'éléments pour vous poursuivre.

__________________________
En espérant avoir répondu à vos attentes,
Cordialement

Dinah, Posté le 04/07/2007 à 09:05
185 message(s), Inscription le 21/06/2007
Bonjour.

Lors de la confrontation, il n'y a en principe que les 2 parties et leurs avocats. Les témoins ne sont pas présents, puisque le substitut veut seulement entendre les versions des faits du plaignant et du prévenu, et déterminer lequel des deux dit la vérité.

__________________________
En espérant avoir répondu à vos attentes,
Cordialement


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]