Divorce et ressource pour vivre en attendant l'issue du divorce

Sujet vu 398 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 30/05/08 à 15:51
> Droit en Général


toutou03, Posté le 30/05/2008 à 15:51
2 message(s), Inscription le 30/05/2008
bonjour,
je souhaiterais savoir vers qui se retourner pour régler une situation urgente...
puisqu'elle directement des ressources pour vivre...

ma soeur est en situation de divorce qui se passe très mal. Son mari, qui est parti pour une autre femme, considère qu'il ne lui doit rien, ni pension, ni compensation financière concernant les biens acquis ensemble (maison, voiture neuve de forte cylindrée, etc...

il a vidé tous les comptes (le sien, le compte commun et aussi le compte personnel de ma soeur)

par contre, il lui a généreusement laissé tous les prêts à sa charge et lui envoie toute factures (eau, electricité, et même travaux qui ont été fait même après la date de séparation officielle....)

elle a un avocat qui la défend pour le mieux mais qui focalise sur l'issue du divorce, pour qu'elle récupère son dû. Elle ne se cache pas que vu la situation, il faudra certainement 2 ans, mais qu'elle aura gain de cause à cette issue.

Le problème est comment vivre jusque là. Car actuellement, toutes ses rentrées d'argent (y compris les chèques que je peux lui faire pour qu'elle puisse se nourir et nourir ses enfants) sont absorbées par les prêts, voir des détournements (elle a constaté des prélévements à son insu), et que aujourd'hui, elle se trouve sur le point d'être interdit bancaire.

vers qui se retourner pour que ces prêts soient bloqués et partagés jusqu'au partage officiel des biens, et ainsi gérer normalement ses rentrées d'argent pour qu'elle puisse vivre financièrement normalement

Cdt

Poser une question Ajouter un message - répondre
novice43, Posté le 31/05/2008 à 13:16
284 message(s), Inscription le 27/05/2008
Bonjour,

Si je comprends bien, le divorce n'est pas prononcé ?

cordialement,

toutou03, Posté le 01/06/2008 à 21:44
2 message(s), Inscription le 30/05/2008
oui et c'est là le problème.

l'avocat disait qu'il fallait compter 2 ans


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]