Carte de séjour après mariage

Sujet vu 343 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/06/08 à 22:59
> Droit en Général


chrisozgur, Posté le 20/06/2008 à 22:59
2 message(s), Inscription le 20/06/2008
je suis mariée avec un étranger depuis juin 2007.
nous sommes ensemble depuis septembre 2004, et il a été expulsé une 1ere fois en mars 2006.
revenu en janvier 2007, nous avons réussi à nous marier, malgré les difficultés.
rentré en france sans visa, nous hésitons à demander un dossier de régularisation à la prefecture, car l'association qui s'occupe de son dossier nous dit qu'il faut mieux patienter.
au bout de 3 ans de mariage, obtiendra t-il la carte de séjour automatiquement ?

Poser une question Ajouter un message - répondre
jeetendra, Yvelines, Posté le 21/06/2008 à 21:03
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
bonsoir, si il est rentré de façon irrégulière comment avez vous fait pour vous marier, pour qu'il puisse être régularisé le mariage seul ne suffit plus, il y a aussi la communauté de vie effective pendant 4 ans si le conjoint est de nationalité française, la régularité du séjour, etc. courage à vous, cordialement

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

chrisozgur, Posté le 22/06/2008 à 00:04
2 message(s), Inscription le 20/06/2008
bonsoir,
merci de votre réponse,
pour le mariage, on ne nous a pas demandé, ni le passeport, ni le visa, seul sa carte de nationalité a suffit ! et les 3 semaines de publications à la mairie sont passées sans contrôle.
par contre, à son expulsion, en mars 2006, il a été signalé que nous étions ensemble depuis septembre 2004. ça doit etre dans les dossiers de la préfecture, à défaut à la police.
je suis allée 2 fois dans son pays pendant cette période et nous avons tentés de nous marier par l'ambassade de France, mais vu l'accueil et les difficultés, il a décidé de revenir, et en janvier 2007, il était de nouveau en France.
d'un certain sens, nous avons "nos" 4 ans de vie commune, et en cas de problème, l'association sera là pour nous appuyer.
je suis de nationalité française et j'ai lu qu'une expulsion dans notre cas serait "une atteinte à la vie privè".
avec notre long parcours, je positive, mais en lisant les nouvelles sur l'immigration et toutes les expulsions, il m'arrive de douter
avons-nous "des chances" d'arriver enfin à la tranquillité ?
cordialement


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]