Rupture contrat armée de terre

Sujet vu 897 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 23/10/11 à 15:30
> Droit du Travail


isdi, Vienne, Posté le 23/10/2011 à 15:30
1 message(s), Inscription le 23/10/2011
Bonjour,

Mon fils âgé de 20 ans - engagé volontaire depuis mars 2011 - veut cesser son contrat de 5 ans. Malgré nos objections, il ne veut rien savoir et nous craignons de sérieuses sanctions.

Il est en arrêt maladie depuis 15 jours pour crises d'angoisse et ne veut pas réintégrer son corps d'armée. Or, le peu d'info dont je dispose laisse penser qu'il doit déposer d'abord une lettre de demande de rupture et garder son poste en attendant la réponse de sa hiérarchie (chancellerie).

Pouvez-vous me confirmer ces différents points ?
Quelles autres solutions préconisez-vous ? ou conseils ?

Merci d'avance.
I.M.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 23/10/2011 à 15:52
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

Votre fils a-t-il pris contact avec une assitante sociale des armées pour évoquer son problème de démission.

La démission (rupture du contrat) est très difficile à obtenir.

Mais il faut que votre fils se présente à son poste sinon il risque d'être considéré comme déserteur et voir les gendarmes venir le chercher un matin, avec tout ce que cela implique par la suite.

Il a du mal à ce faire à la discipline? dans quel arme est-il?

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 23/10/2011 à 16:48
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Un engagement militaire, ce n'est pas un contrat de travail, ça ne dépend pas du droit du travail. Il ne peut démissionner selon son propre vouloir, la désertion est passible de 3 ans de prison


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]