Requalif d'un arrêt maladie en accident du travail ?

Sujet vu 796 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 11/02/08 à 22:05
> Droit du Travail


christophe_h, Posté le 11/02/2008 à 22:05
6 message(s), Inscription le 11/02/2008
Depuis ma prise de position pour un collegue, je me suis attiré les foudres de mon employeur. Etant Délégué Syndical national, je me rend très régulièrement aux réunions. C'est l'occasion pour mon employeur d'avoir un comportement infâme à mon égard et répété. De retour dans l'établissement dont j'ai la gestion temporaire (depuis 2 ans), l'employeur ne cesse de multiplier la demande de divers renseignements et documents, de me priver d'un adjoint et de me demander de ne pas lier l'absence de celui ci avec un dépassement d'heure. De me chercher des fautes, de lancer des controles et audits. La pression est véritablement là, la surcharge de travail est telle que je fis un infarctus en avril 2007. malgré mes courriers, malgré l'inspection du travail, les attaques ne se calment pas. j'ai donc entamé une procédure de prud'homme contre mon employeur tout en y étant salarié, ce qui ne facilite pas les rapports. Mais comme la justice est très longue, il faut tenir..... pensez vous qu'il est possible de faire reconnaitre mon infarctus comme étant une conséquence de ce tress, de ce harcelement ? Mon cardiologue m'a attesté par écrit que l'infarctus était la résultante d'un tress important, le psy qui me suit peut également attester que mon travail me perturbe plus que de raison. J'ai saisi la HALDE, mais pour l'instand il se contente d'attendre la décision prud'homale.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]