Abandon de poste arrangé 1/2

Sujet vu 973 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 10/12/10 à 07:38
> Droit du Travail


THYA, La Réunion, Posté le 10/12/2010 à 07:38
2 message(s), Inscription le 10/12/2010
Bonjour,
Voila je vous écris car je ne sais plus quoi faire. J'ai travaillé dans un restaurant en Métropole en tant que responsable de cuisine durant un an et demi. Le restaurant n'était pas vraiment quoté à mon arrivée et les deux patrons n'avaient pas vraiment une formation spécialisée dans la restauration, ils étaient dans les cosmétiques auparavant. Le restaurant est devenu une bonne adresse, la clientèle a augmenté, la cuisine est devenue plus raffinée (le patron cuisinait tout au micro ondes), la gestion des approvisionnements est devenue plus cohérente et donc de grandes economies au niveau des matieres premieres (il y avait de grandes pertes car le patron achetait trop et sans besoin necessaires)....
Bref tout cela pour dire que durant un an et demi jai nettement remonté le restaurant dans bcp de domaines. De plus, les normes d'hygiènes n'etaient absolument pas en regle (trappe des eaux sales sans fermeture dans la cuisine, pas ou tres peu d'aerations, la cuisine montait facilement a plus de 40 degrés, hauteur de plafond bcp trop basse.....). Cela n'est pas la question mais juste pour préciser les conditions de travail.
Au moins de juin-juillet de cette année, j'ai été voir mon employeur pour lui dire que je comptait déménager dans les dom tom au mois de Novembre, sur l'île de la Réunion et pour lui demander si l'on pouvait faire une rupture du contrat à l'amiable. Il m'a dit que cela n'était pas possible car cela était très surveillé par la direction du travail et qu'en plus cela était payant. A mon grand etonnement il m'a conseillé de ne pas demissionner car je perdrais tous mes droits assedics. Et c'est la qu'il m'a dit qu'il existait une solution qui nous arrangerait tous les deux. Que je ne me présente plus au travail a une date bien précise sans faire de courrier, que je devais faire une abandon de poste. Il m'a dit qu'il m'envairait des courriers aux quels je ne devraient surtout pas repondre, des courriers en recommandés. Au début il me disait que je ne devait pas accepter les recommandés et après il m'a dit le contraire pour que cela aille apparement plus rapidement pour moi. Il me disait que cela durerait une quinzaine de jours et qu'après il y aurait un rdv. Par conséquent j'ai arreté de venir au travail à partir du 28 septembre (date a laquelle nous nous étions mis d'accord). J'ai recu trois courriers le 4, le 12 et le 20 octobre et jai été convoqué a un entretien le 29 octobre où l'on a parlé de tout sauf de travail.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]