Retour d'urgence au pays dont on est réfugiée politique

Sujet vu 1999 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 27/04/11 à 00:04
> Droit des étrangers


yilmaz, Somme, Posté le 27/04/2011 à 00:04
2 message(s), Inscription le 27/04/2011
Bonjour,
je voudrais savoir si il existe un moyen pour retourner au pays dont on est réfugié politique pour rejoindre un membre de la famille mourante.
merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 27/04/2011 à 02:11
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Si vous êtes réfugié politique, c'est que vous ne pouvez pas mettre un pied dans votre pays sans risquer la mort. Si vous pouvez y retourner pour voir un parent, c'est que vous avez menti pour avoir le droit d'asile qui, selon toute logique, vous sera retiré.

yilmaz, Somme, Posté le 27/04/2011 à 08:07
2 message(s), Inscription le 27/04/2011
bonjour
les condition ne sont plus les même le problème kurde n`est plus le même aujourd'hui`hui il ne s`agit pas de mensonge.
merci

amatjuris, Posté le 27/04/2011 à 09:47
7869 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
donc les autorités françaises peuvent considérer que les conditions pour obtenir l'asile politique ne sont plus remplies.
voyez un avocat ou une association spécialiste en droit des étrangers.

charly003, Gironde, Posté le 18/05/2011 à 03:34
9 message(s), Inscription le 14/09/2009
Bonjour Yilmaz,
Il te faut un sauf conduit. C'est un document délivré par la prefecture pour autoriser un retour exceptionnel ds ton pays d'origine pour des raisons du genre visite à un parent mourant, gravement malade, etc. il faut voir ta prefecture qui jugera de la gravité de la situation et libre de te le délivré ou pas.
Bon courage et tiens moi au jus!

charly003, Gironde, Posté le 18/05/2011 à 03:35
9 message(s), Inscription le 14/09/2009
Bonjour Yilmaz,
Il te faut un sauf conduit. C'est un document délivré par la prefecture pour autoriser un retour exceptionnel ds ton pays d'origine pour des raisons du genre visite à un parent mourant, gravement malade, etc. il faut voir ta prefecture qui jugera de la gravité de la situation et libre de te le délivré ou pas.
Bon courage et tiens moi au jus!


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]