Vente d'une maison et desaccord de la famille

Sujet vu 629 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/12/10 à 22:03
> Droit Civil & familial > Droit des biens


nanou97, Gironde, Posté le 20/12/2010 à 22:03
1 message(s), Inscription le 20/12/2010
Bonjour,

Je vous écris en espérant avoir qq renseignements.
Voilà, je suis une maman célibataire et il y'a 3 mois de celà, un ami trés proche est décédé d'une longue maladie. Avant son décés, il m'a proposé de me céder sa maison. Me sachant dans la galère, il voulait me la donner, j'ai d'abord refuser. j'avais un peu de mal a accepter un tel geste sans rien faire de mon coté. Un mois aprés nous sommes passé devant le notaire, mon ami s'etant arrangé avec le notaire pour m'en faire don en pleine propriété un truc dans le genre, mais il n'a jamais voulu me dire ce qu'il avait eu a payer ou autre.... jusque là, pas de soucis.
Mais depuis qq semaines, la famille de mon ami décédé me "harcele" par téléphone ou courrier. Ils me disent qu'il vont faire annuler la "vente" de la maison et qu'ils vont porter plainte pour abus de faiblesse, que c'est moi qui l'ai manipuler pour avoir la maison, juste quelques semaines avant sa mort. Tout ça n'est pas vrai bien sur, j'ai mis quelque temps a accepté et je lui avait demandé pourquoi il ne voulait pas laisser la maison a ses deux enfants ( qui ont a peu prés le meme a ge que moi) Il m'a dit, qu'ils n'en avaient pas besoin de cette maison, étant deja en couple et bien installés dans la vie, il voulait faire une bonne action avant de disparaitre ( il savait que je galerai pour payer le loyer...)
que dois je faire? Renoncer a cette maison ou non?

Merci...

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 20/12/2010 à 22:19
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Ce Monsieur ne pouvait pas déshériter ses enfants.
Je suppose que le Notaire savait qu'il avait des enfants.

Ne serait-ce pas un usufruit qu'il vous aurait donné ? C'est-à-dire le droit d'occuper la maison, le droit de la louer si vous le souhaitez...

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]