Accident corporel et protection individuelle

Sujet vu 435 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/08/13 à 20:22
> Droit des assurances


gandalfjj, Rhône, Posté le 25/08/2013 à 20:22
1 message(s), Inscription le 25/08/2013
Bonjour,


je suis tétraplégique à la suite d'un accident de moto. Sur mon contrat d'assurance est indiqué que j'ai refusé la protection individuelle alors que mon assureur ne m'a jamais parlé de cela (j'aurais du lire mon contrat plus scrupuleusement au moment de la signature et poser la question de cette mention à mon assureur).
Je n'ai donc pas bénéficié de la compensation financière que permet cette protection habituellement.
J'avais chez ce même assureur un contrat auto pour lequel cette clause est bien présente.
J'ai tout de même bénéficié d'une somme plus modeste après avoir signé un papier (en fait mon père l'a fait pour moi ne pouvant plus signer, mais je ne suis pas sous tutelle et j'ignore à quel point cela est valable) où était indiqué que je ne demanderai plus aucune somme après cela à mon assureur.

Est il normal que cette clause de protection individuelle ait pu être exclue du contrat ?
Dans quelle mesure puis je réclamer une compensation plus importante ?

Merci de votre éclairage

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 26/08/2013 à 07:29
5289 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour,

La garantie personnelle du conducteur est facultative, mais toujours recommandée car le conducteur n'a aucune indemnisation si sa responsabilité est engagée.

Seul le contrat signé fait foi, et malheureusement beaucoup d'assurés signent, sans lire, les conditions particulières, et encore moins les conditions générales.

De même, pour cette garantie attachée au contrat automobile afin de connaître les conditions d'indemnisation

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]