Maladie nosocomiale attrapée suite à une intervention chirurgical

Sujet vu 940 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/08/09 à 20:40
> Droit de la santé


vivace, Lot, Posté le 15/08/2009 à 20:40
26 message(s), Inscription le 16/05/2009
Bonjour,
Nous avons notre enfant qui a attrapé un staphylocoque épiderdemis à l'hopital suite à une intervention chirurgicale. Pendant 3 mois il a subi une antibiothérapie, et nous voudrions savoir si nous pouvons avoir un recours auprès de l'hopital sans passer par un tribunal dont la procédure est très longue. Pourrions nous passer par une assistante sociale qui pourrait nous faire passer en commission afin que notre enfant perçoive une indeminisation ? S'il vous plaît, répondez nous car il est jeune et il est toujours sous antibiotiques orales et nous avons peur que cette maladie perdure, car c'est loin de s'en débarasser.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Kalghard, Charente, Posté le 16/08/2009 à 23:20
56 message(s), Inscription le 10/08/2009
Bonsoir,

Oui il est possible d'avoir recours contre l'hopital sans passer par les tribunaux.

Vous devez pour ça écrire une lettre à l'hopital (au nom de son directeur) avec les faits que vous venez d'expliquer ici même.

Ils vous proposeront alors un rendez vous avec leur service juridique qui vous expliquera la démarche à suivre.

Si toutefois ils ne vous proposent rien saisissez la Commission Régionale d'Indemnisation des infections nosocomiales et ioatrogènes (CRCI). Cette commission (totalement gratuite) enverra un médecin expert consulter le dossier etc. Elle vous proposera ensuite un montant d'indemnisation. Vous pouvez l'accepter ou bien le refuser.

Cependant si vous le refusez vous devrez cette fois-ci passer par la voie des tribunaux.

Courage à vous.

vivace, Lot, Posté le 17/08/2009 à 18:49
26 message(s), Inscription le 16/05/2009
Bonjour,

Merci infiniment de nous avoir répondu aussi vite. Nous allons faire le necessaire afin qu'ils reconnaissent cet acte et éviter que cela se reproduise car malheureusement beaucoup de personnes contractent cette infection qui parfois peut être lourde de conséquences et faire en sorte que les pouvoirs publics (ministère de la Santé) parviennent à faire quelque chose.

Cela est une autre histoire...

Merci encore.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]