Séparation garde enfant chantage

Sujet vu 1015 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/01/11 à 14:56
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


lilifis, Isère, Posté le 26/01/2011 à 14:56
2 message(s), Inscription le 26/01/2011
Bonjour,
Mon compagnon et moi (non mariés), avons deux enfants. Nous vivons une crise conjugale très forte. Il y a eu adultère des deux côtés dans la tourmente (mais il me considère comme coupable puisque lui ne souhaite pas la séparation). Nous sommes co-propriétaires de la maison.
Je souhaite la séparation avec garde alternée mais lui la refuse. Il me dis : si tu veux partir, pars, tu reviens quand tu veux pour revoir tes fils, mais tu ne me sépare pas d'eux...
Mes questions :
- l'adultère peut-il être brandi par lui dans le cadre de la décision de la garde ?
- peut-il me mettre à la porte ?
- ai-je une chance d'obtenir la garde alternée étant donnée notre mésentente et le fait que mes revenus sont nettement plus faibles que les siens ?
- le juge, face à l'intransigeance de mon compagnon, peut-il me confier la garde complète ? (ce n'est pas ce que je souhaite, mais je voudrais le lui dire si c'est le cas).

Merci d'avance,
Lilifis

Poser une question Ajouter un message - répondre
corima, Val-d'Oise, Posté le 26/01/2011 à 15:31
768 message(s), Inscription le 10/12/2010
Bonjour,

- Deja dans un couple non marié, il n'y a pas d'adultère.
- Non, il ne peut pas vous mettre à la porte, c'est votre domicile autant que le sien, surtout que c'est une maison acheté à vos deux noms
- Le juge jugera dans l'interet des enfants, donc si vous etes d'accord pour la garde alternée, vous l'obtiendrez sinon il faudra demander la garde exclusive avec un DVH pour le père. Le père pourra evidemment en faire de meme. Lui veut tout ou rien pour les enfants, vous, vous proposez la garde alternée dans l'interet des enfants. Ca peut peser, on ne peut pas predire non plus

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 26/01/2011 à 19:04
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
En complément
- vous n'êtes pas copropriétaires de la maison, vous êtes en indivision
- en cas de résidence alternée, si l'un des parents a moins de moyens que l'autre, il peut y avoir pension alimentaire.
- et effectivement, en dehors du mariage, il n'y a aucune obligation de fidélité. Même dans le mariage, l'adultère n'est pas un argument concernant les enfants


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]