Responsabilites envers une probable demi-tante

Sujet vu 1135 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 16/04/08 à 21:29
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


POPPY, Posté le 16/04/2008 à 21:29
1 message(s), Inscription le 16/04/2008
Bonsoir,

J'ai 40 ans et j'ai appris dernièrement l'existence d'une possible demi-soeur de mon père, décédé depuis + de 20 ans. Mon père n'en a jamais parlé.
Mon papa et cette personne aurait en commun ma grand-mère (leur mère donc). A l'époque (années 1920), ma grand-mère n'a pas reconnu cette fille (qu'elle a eue après que mon grand-père soit DCD, avec un autre homme).
Cette fille a été reconnue par son père, et cet homme s'est marié avec ma grand-mère. Quelques années après ma grand mère est DCD.
Je n'ai pas connu mes grands parents paternels, et encore moins l'homme qui a remplacé mon grand-père (le père de cette 'demi-tante').
Cette femme était et est toujours aujourd'hui (elle à 81 ans!!!) handicapée physique et quelque peu mentale, et par conséquent, placée depuis plus de 60 ans...
Elle a certainement hérité de son père, par contre on me dit qu'elle n'a aucun lien juridique avec son 'éventuel demi-frère', mon père DCD.
Qu'en est -il exactement ?
Dois-je m'attendre à ce que, l'on me demande de rembourser son placement en maison spécialisée (aujourd'hui une maison de retraite pour personnes agées handicapées)?
Je n'ai bien sur pas attendu pour la rencontrer (elle n'y est pour rien). Mais quelles sont les obligations des 'demi-nièces' ou 'demi-neveux' ??
D'avance merci.
Cordialement
POPPY

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Hérault, Posté le 19/04/2008 à 09:44
3880 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonsoir, le devoir d'aliment ne vous concerne pas vis à vis de cette personne

Cordi@lement

__________________________
Notre passé ne doit pas être un boulet à traîner, mais un tremplin pour construire notre vie et devenir plus responsable !


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]