Problême de pension d'études avec mes parents

Sujet vu 392 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/07/10 à 11:28
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


RaphaelS, Aube, Posté le 02/07/2010 à 11:28
1 message(s), Inscription le 02/07/2010
Bonjour,
Voici une lettre que m'ont envoyée mes parents.
Raphaël,
Nous t'écrivons tous deux pour affirmer notre solidarité et notre profonde préoccupation face à la tournure que prend la situation. Nous sommes allés, sans succès, te voir à Troyes. Ton silence nous blesse et nous inquiète et nous n’avions plus que cette solution pour obtenir de tes nouvelles.
Tu ne réponds toujours pasà nos appels et messages. Nous supposons donc que tu te considères comme étant en mesure de gérer ta propre vie sans l'aide de quiconque : pourquoi pas ? Après tout tu es majeur, tu vis ta vie avec un certain succès, pourquoi pas un certain bonheur. Bravo pour tes examens, ta réussite nous a fait chaud au coeur même si le fait de l'apprendre quasi clandestinement ne fait que rajouter une couche de tristesse et d'amertume à une relation qui ne ressemble plus à grand chose.
Nous prenons acte de ta volonté.
Le devoir de soutien moral et matériel qui est le nôtre n'a plus de raison d'être à partir du moment où tu n'assures pas pour ta part un service minimum de respect vis-à-vis de nous, de ta famille et de nos proches. Nous ne te demandons pas de nous aimer si cela est au dessus de tes forces, mais d'avoir une attitude acceptable. Si tu devais persister dans ce comportement, tu porterais l'entière responsabilité de ses conséquences matérielles et morales .
Il n'y a aucune raison de continuer à mordre les mains qui te nourrissent.
Comme nous nous y sommes engagés envers toi, nous financerons tes études jusqu’à tes 27 ans si besoin, dès lors que tu les poursuis correctement, ce qui parait être le cas.
Nous attendons cependant que tu nous apportes confirmation de ta réussite aux examens et que tu nous informes de ce que tu fais pour le stage .
Nous ne tolérons pas les insultes, la grossièreté, l'absence de réponse aux demandes simples et tout manque de respect sera désormais sanctionné.
Reste si tu le veux à distance tant que tu n’es pas capable d’une conduite acceptable.
Nous t’aimons et tu le sais bien, cet amour t’est pour toujours acquis et nous t’accueillerons avec joie le jour où cela te sera possible.
D’ici là, contentons nous d’échanges pratiques de préférence par mail sur tes études, leur financement et les éventuelles aides dont tu aurais besoin.
Nous t’adressons un virement unique de 700 euros ; le virement complémentaire de 250 euros habituel est suspendu en attente des précisions sur ta situation.
Ta dotation financière sera désormais prise en

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]