Possibilité pour un majeur de voir un mineur de 16 ans sans autor

Sujet vu 623 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/09/11 à 17:53
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


laurent2259, Nord, Posté le 02/09/2011 à 17:53
2 message(s), Inscription le 02/09/2011
Bonjour,


je suis un majeur de 22 ans et mon meilleur ami est agé de 16 ans et demi, sa mère est particulierement instable et par jalousie elle a décidé au bout d'un an de m'interdire totalement de l'approcher
Elle a clairement déclaré que si je tentais de l'approchais, elle porterait plainte pour détournement de mineur, obstruction à l'autorité parentale ou pédophilie (alors que nous sommes simples amis ).
Quels sont mes droits dans cette histoire ?
merci beaucou pde m'aider, je suis assez inquiet

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 03/09/2011 à 14:35
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

Pour l'instant le jeune homme est mineur et si sa mère vous a prévenu que vous ne deviez plus avoir de contact avec lui, il vaudrait mieux pour vous, vous en tenir à cela.

Par contre, votre ami pourrait prendre contact avec le juge des enfants pour éventuellement obtenir une autorisation.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

laurent2259, Nord, Posté le 03/09/2011 à 18:11
2 message(s), Inscription le 02/09/2011
Les contacts que j'ai sont le fait de faire le trajet apres l'ecole ensemble, nous prenons le meme bus, on ne peut tout de meme pas m'imposer de rentrer à pied

pat76, Paris, Posté le 03/09/2011 à 18:17
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Rebonjour

Il n'y a rien d'illégal à prendre un bus...

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 03/09/2011 à 18:18
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
non, vous êtes dans la rue, le bus, vous pouvez parler à qui vous voulez, vous approcher de qui vous voulez, tant qu'un jugement ne vous interdit pas de le faire.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]