Pension alimentaire pour un enfant de 17 ans

Sujet vu 689 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 09/02/09 à 12:19
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


nini1805, Bouches-du-Rhône, Posté le 09/02/2009 à 12:19
2 message(s), Inscription le 09/02/2009
Bonjour,

Mon ami a un fils de 17 ans qui sera majeur en juin de cette année. Il a passé 7 mois chez sa mère car il ne supportait pas l'autorité et les règles de la masion pendant cette période nous avons payé une pension de 154 euros car il était ds un collège privé 7 mois pendant lesquels où nous ne l'avons pas vu, il nous a même envoyé des mails d'insultes et de menaces. En avril de l'année dernière il s'engueule avec sa mère toujours parce qu'elle lui imposait des règles et a voulu venir vivre chez nous, chose que nous avons accepté pour avoir la paix nous ne somme pas allés devant un tribunal pour réclamer une pension, nous avons serré la ceinture (400 euros de découvert chaques mois) sachant que mon ami a une petite fille de 5 ans avec une autre femme que la mère de son fils. Et maintenant au bout de 10 mois après un recadrage suite à des courriers fréquent de son école qui est publique pour 3 avertissement et 40 absences il est repartit chez sa mère qui au bout de 15 jours nous réclame une pension alimentaire de 154 euros aors qu'elle n'a pas subvenu une seule fois au besoin de son fils pendant 10 mois que faire notre vie de couple est devenu un véritable cauchemard.

Merci d'avance

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 09/02/2009 à 12:26
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,

Dans la mesure où ce garçon vit de nouveau chez sa mère, il faut évidemment verser la pension alimentaire.
Vous auriez dû saisir le JAF lorsque l'enfant était à votre charge.

Vous pouvez le faire maintenant (en recommandé AR) en expliquant la situation, mais quant au résultat.... ?

Un avocat n'est pas nécessaire.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

nini1805, Bouches-du-Rhône, Posté le 09/02/2009 à 13:24
2 message(s), Inscription le 09/02/2009
Merci de votre réponse,

Nous avons voulu la tranquillité et cela nous retombes dessus encore, nous sommes fatigués de tout ça. De plus, peuvent-ils prendre en compte mes revenus car je suis actuellement au chômage et nous ne sommes ni mariés, ni concubin, ni pacsé, et je ne veut pas payer pour un enfant qui me crache au visage comme il le fait.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]