Une maman avec son enfant de 2 mois

Sujet vu 568 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 11/07/10 à 10:49
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


lola, Seine-et-Marne, Posté le 11/07/2010 à 10:49
1 message(s), Inscription le 11/07/2010
Bonjour,

Je suis une maman de 35 ans et j'ai un beau bébé, une fille de 2mois.
Je ne vis pas avec le papa, car il est alcoolique et il prend des médicaments,tels que anxiolytique,andidépresseurs,etc..Je me suis protégée de lui dès le départ,quand j'ai vu tout ça.La relation a continué malgré tout,car je voulais qu'il s'en sorte.

A mainte reprise, j'ai voulu arrété la relation, et il avait toujours un prétexte pour me faire revenir vers lui.Je me rend compte maintenant qu'il me manipule comme un objet.La relation est terminé depuis 1 mois à peu prés.

Je veux saisir le JAF,pour ses droits de visites en tant que père, car on l'avait reconnu en anticipé.Et elle porte nos 2 noms.Le mien en premier.Le fait de vouloir faire cette démarche, ça ne lui plait pas, et il cherche à me destabiliser quand il vient voir la petite.

J'en suis arrivée à ne plus le faire rentrer chez moi,le laisser voir la petite dans un lieu public.Et maintenant je ne veux plus de contact avec lui,car il cherche à me faire perdre pied rien que par des mots ou des textos.

Quels sont mes droits?Dois je déposer plainte?J'ai peur des reprisailles et il me fait peur.Je veux sortir de cette spirale pour ma fille.Je vous remercie de porter toute votre attention à mon sujet.merci.Je veux juste avoir des infos pour me guider.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 11/07/2010 à 11:22
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,

Vous saisissez le JAF en courrier recommandé AR afin qu'il statue sur le montant d'une pension alimentaire et d'un droit de visite et d'hébergement (?).


Expliquez bien dans votre courrier la situation actuelle.

Vpyez également une Assistante Sociale.

Un avocat n'est pas nécessaire.

Bon courage

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]