Maltraitance psychologique d'un élève par un enseignant

Sujet vu 2579 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 03/09/09 à 14:46
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


lidye, Var, Posté le 03/09/2009 à 14:46
63 message(s), Inscription le 03/09/2009
Bonjour, j'ai un enfant de 9 ans.Il y a 3 ans il rentre en cp et son cauchemard a commencé.Il ne se plaignait de rien mais il ne dormait plus, revenait de l'école avec le contour des yeux noir, s'arrachait les cheveux pendant ses devoirs à la maison.Nous avons pensé que la charge de devoirs écrits était trop lourde et que c'était cela le problème.L'enseigante déclarait que le travail était bon et les notes étaient effectivement satisfaisantes.Sur ce il passe en ce1,chose normale,très peu de temps après,l'instit nous convoque en nous déclarant que notre fils avait des attitudes apeurées dès qu'elle lui faisait une reflexion , elle faisait des allusions à un problème familial et voulait une consultation psy pour lui.Nous avons donc suivi ses désirs,nous avons consulté un psy en ville qui nous a remis un certificat comme quoi l'enfant subit une pression scolaire.Après quoi, notre fils a tout déballé dans des cris de colère,nous expliquant ce qu'il avait enduré toute l'année de cp sans que nous ne voyons rien.L'instit de cp, a toute l'année pris notre fils pour sa tete de turc ,faisant rire toute la classeà ses dépends.Nous avons donc remis le certificat du psy à l'enseignante qui au lieu d'en tenir compte ,à continué de battre le tambour à l'école informant ses collégues et agent communal comme quoi nous refusions de montrer notre fils à un psy.Il rentre en ce2,l'instit nous demande pourquoi nous refusons de voir un psy, nous expliquons alors que nous avons vu psy et psychomotricien , nous expliquons ce qui s'est passé en cpmais peine perdue elle menace à son tour .Nous avons donc contacté le psy scolaire qui lui non plus n'était pas informé du fameux certificat remis à l'enseignante de ce1.Nous l'avons mis en relation cette fois ci avec un pédo psychiatre qi nous a confié que notre fils en avait assez et qu'il fallait le laisser tranquille.Après quoi,l'instit de ce2 nous a délaissé , maisc'est la seule qui nous a écouté.A ce jour le petit est en cm1,le mal est fait,la rumeur que nous sommes bizards demeure toujours.Les enseignants ont ils le droit de dissimuler des documents et d'accuser des gens de refuser une consultation psy pour leur enfant?chaque année il faut que nous montrions patte blanche et subissons la suspicion des gens,la confidentalité existe t-elle entre enseinants pants?Changer d'école serait le mieux, mais nous sommes dans un village et en primaire il n'y a pas trop de choix et il faut méler le maire à tout cela .

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]