Harcèlement moral sur enfant de 10

Sujet vu 686 fois - 6 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 17/12/11 à 16:10
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


Papygege, Haute-Garonne, Posté le 17/12/2011 à 16:10
2 message(s), Inscription le 17/12/2011
Bonjour,
Les parents de ma petite-fille 10 ans et de mon petit-fils 6 ans sont séparés il n'ont jamais été marie et un juge a donné la garde des enfants à la maman notre fille.
Pendant l'absence de leur maman nous assurons la garde des enfants.
Le père fait appliquer son droit de visite, le problème est que le père harcèle sa fille qui ne souhaite pas allez avec lui et la menace de correction il la terrorise l'insulte au téléphone et lui écrit des textos indigne d'un père.
La petite à peur car elle s'est déjà retrouvée jetée à la rue en pyjama avec sa mère;
Elle craint son père et sous la contrainte à accepté de passer une semaine avec lui sans pouvoir nous indiquer où.
Nous pensons qu'il est dans une situation psychologique (due à sa séparation, au chômage, sans domicile fixe et chassé par sa propre mère qui ne veut pas le revoir) qui peut le pousser à l'irréparable (Il a fait une tentative de suicide)
Aidez nous s'il vous plait

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 17/12/2011 à 16:20
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Il faudrait que la Maman contacte le JAF et demande une enquête sociale.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

corimaa, Val-d'Oise, Posté le 17/12/2011 à 16:28
1276 message(s), Inscription le 14/04/2011
Citation :
sans domicile fixe


Il faut faire une assignation en référé pour saisir d'urgence le JAF afin d'etre reçu très rapidement, l'assistance d'un avocat vous serait très utile meme si elle n'est pas necessaire. Le père n'ayant pas de domicile fixe permettrait qu'il ne voit sa fille qu'en journee mais ne la garderait pas la nuit.
Il faudrait que votre petite fille soit entendue et qu'elle explique la peur que lui inspire son père, ses menaces, ses insultes... gardez bien les sms, ils pourraient etre une preuve.

Que la mère aille au greffe du Tribunal de Grande Instance du domicile de sa fille et demande que le Bâtonnier désigne un avocat pour la petite, c'est gratuit

Lire ce lien pour vous aider dans la demarche http://www.papaencolere.com/?p=30

Papygege, Haute-Garonne, Posté le 17/12/2011 à 17:02
2 message(s), Inscription le 17/12/2011
Merci à vous nous allons suivre votre conseil.
Bien cordialement

cocotte1003, Isère, Posté le 17/12/2011 à 18:16
5079 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, ls sms ne sont pas une preuve retenue par les tribunaux, mais gardez les cela peut etre un supplément. Demandez à des amis, au médecin de la petite .... des attestations de son état. Une psychologue peut etre nécessaire pour non seulement aider votre petite fille mais aussi étouffer votre dossier. Surtout suivez bien le conseil de la faire "témoigner" le jour de l'audition, elle verra un avocat uelques jours avant ui lui retransmettant au juge ce qu'elle lui a dit, ce n'est pas du tout traumatisant pour l'enfant, cordialement

corimaa, Val-d'Oise, Posté le 19/12/2011 à 22:18
1276 message(s), Inscription le 14/04/2011
Citation :
Une psychologue peut etre nécessaire pour non seulement aider votre petite fille mais aussi étouffer votre dossier


Il fallait comprendre ETOFFER :)

corimaa, Val-d'Oise, Posté le 23/12/2011 à 13:41
1276 message(s), Inscription le 14/04/2011
Citation :
ls sms ne sont pas une preuve retenue par les tribunaux


Il y a eu jurisprudence où les sms etaient une preuve recevable en justice

Lire ce lien http://www.mediatic-rdc.net/2010/07/le-sms-constitue-%E2%80%93t-il-une-preuve-recevable.html


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]