Mon enfant a peur de son pere

Sujet vu 605 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/08/11 à 16:58
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


malodie, Allier, Posté le 25/08/2011 à 16:58
4 message(s), Inscription le 25/08/2011
Bonjour,

je vous explique brièvement, je suis mère d'un garçon de 17 ans. J'habite a l'extérieur de la France.

Mon fils vit avec son père, Par le truchement des parents de sont meilleur ami j'ai su que mon fils subissait de la violence verbal de son père et voir même physique. J'ai réussi a parler avec mon fils et il ma raconté qu'il avait peur de son père et ne savait pas comment partir car son père est de nature violente plusieurs épisodes par le passé de violence envers autrui.

Je voudrais savoir comment aider mon fils pour qu'il vienne vivre avec moi.

Je vous remercie a l'avance.

Malodie

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 25/08/2011 à 17:00
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Acceptera-t-il d'en témoigner ?

malodie, Allier, Posté le 25/08/2011 à 17:11
4 message(s), Inscription le 25/08/2011
Oui j'en suis certaine.

Mais il ne sait pas a qui s'adresser comme je ne suis pas dans le même pays que lui j'ai de la difficulté a trouvé les bonnes autorité voir les informations.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 25/08/2011 à 17:14
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Ah c'est différent là, parce que normalement, vu qu'il ne semble pas y avoir violences physiques, la mère fait une requête en urgence auprès du JAF avec un avocat pour avoir la résidence exclusive de l'enfant et l'enfant avec son propre avocat est entendu par le juge.

malodie, Allier, Posté le 25/08/2011 à 17:22
4 message(s), Inscription le 25/08/2011
Est-ce que mon fils peut faire des démarches de son coté.

si oui ou peut-il allé.

merci mille fois

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 25/08/2011 à 18:08
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
D'après ce que vous dites, il n'y a aucune violence, il a seulement peur. Donc c'est à vous de demander la résidence de l'enfant et revenir en France pour le soutenir en attendant


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]