Un enfant non désiré par le père

Sujet vu 2671 fois - 9 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 19/01/09 à 23:11
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


bap, Isère, Posté le 19/01/2009 à 23:11
2 message(s), Inscription le 19/01/2009
Je suis agé de 30 ans, smicar et ma derniere ex ,d'une histoire de trois mois, m'annonce qu'elle est enceinte trois semaine après notre rupture malgré son stérilet en place.
Elle même mère de deux enfants de 9 et 6ans me demande mon avis sur le terme de sa grossesse.
Je lui donne, lui expliquant que la différence d'age et sa vie déja bien entamé ne me donne pas envie de continuer notre histoire;et lui demande d'organiser une ivg au plus tôt.
Je l'ai emmené à l'hopital ,oû j'ai appris qu'elle n'avait plus de sterilet depuis un an ,deux fois pour examen et prise de rdv pour l'intervention,, qui devait se passer sans moi qui "l'encombrait" dans ces lieux de santé.

J'ai appris le soir de l'intervention qu'elle n'avait finalement pas voulu se retrouver seule(sans moi)et voulait "materner " encore une fois.
Tout ceci se passait en fevrier 2008,depuis j'ai appris la naissance de l'enfant par mms et reçoit des textos m'invitant à venir le voir.
Hors de question cet interruption d'ivg m'a fait revoir la perception de cet personne, qui n'existe plus pour moi.J'ai peur de la suite je suis enfin avec une personne qui me correspond et je veux construire librement ma vie avec elle.
Existe t'il quelque chose pour empêcher cet ex d'avoir une emprise sur ma vie?Quels sont mes recours?

Poser une question Ajouter un message - répondre
timati, Finistère, Posté le 20/01/2009 à 11:28
133 message(s), Inscription le 19/11/2008
Bonjour,

Je suppose que vous n'avez pas reconnu cet enfant? Donc logiquement elle ne peut rien vous faire. Reste à savoir si le bébé ,lui, en grandissant ne cherche pas à établir votre paternité. Mais là je ne connais pas les lois.

bap, Isère, Posté le 20/01/2009 à 17:56
2 message(s), Inscription le 19/01/2009
Merci de me répondre si vite...
Bien sur je n'ai pas reconnu cet enfant mais je trouve sur le net nombre de pères qui ont été l'objet d'une recherche de paternité lancée par la mère dans le but non avoué d'obtenir une pension alimentaire.
Les pères malgré eux se retrouvent face à un jugement et ne peuvent se soustraire au test adn , faute de quoi leur responsabilité est reconnue d'office.
Qu'en est il vraiment?La loi privilégie-t-elle les femmes qui pratiquent de telles choses?

Marion2, Posté le 20/01/2009 à 18:11
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,
Bien sûr, la Maman peut demander une recherche en paternité.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

MICK62000, Jura, Posté le 23/01/2009 à 08:59
17 message(s), Inscription le 21/01/2009
la mere a des droit pour reconnaissance de cette enfant juk au 10 ans revolu de lenfant ensuite elle ne peut plu rien faire

Marion2, Posté le 24/01/2009 à 23:27
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,
La mère ne peut plus rien faire après les 10 ans suivant la naissance, mais l'action est rouverte à l'enfant pendant les 10 ans suivant sa majorité.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

MICK62000, Jura, Posté le 25/01/2009 à 09:27
17 message(s), Inscription le 21/01/2009
en sachant qu on ne peu pas oblige un pere a la reconnaissance de cette enfant

Marion2, Posté le 25/01/2009 à 10:35
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour,

Bien sûr le père peut ne pas vouloir reconnaîre l'enfant, mais s'il est prouvé que c'est bien lui le père, il devra verser une pension alimentaire.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

MICK62000, Jura, Posté le 25/01/2009 à 10:53
17 message(s), Inscription le 21/01/2009
rien pourra etre prouvé le temps que le pere ne donne pas son accord pour prise de son sang ou spermato bref ...


bonne chance bap ..

Marion2, Posté le 25/01/2009 à 12:56
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
RE,

Dans le cas de refus de vous soumettre au test de paternité, le Juge considèrera que vous êtes le père, ce qui semble tout-à-fait logique.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]