Les droits du parent non gardien

Sujet vu 575 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 04/05/10 à 21:29
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


manologo, Loire-Atlantique, Posté le 04/05/2010 à 21:29
4 message(s), Inscription le 04/05/2010
Bonjour,

Je suis divorcé et c'est la mère de mes enfants qui en a la résidence principale. Je les vois un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Lorsque je les appelle (une ou deux fois par semaine), j'entends mon ex et son nouveau compagnon faire des commentaires sur les discussions que j'ai avec mes enfants. Saturé de cette situation de "surveillance" que je trouve insupportable (et anormale), j'ai demandé à ma fille, lors de mon dernier appel, de monter dans sa chambre pour que l'on puisse discuter tranquillement, sans pression. Elle l'a fait, et lorsqu'elle a demandé à son frère de venir la rejoindre dans la chambre pour me parler à son tour, mon ex et son compagnon ont refusé. Il a donc fallu que je discute avec mon fils de nouveau en leur "présence". Suis-je d'après vous obligé d'accepter cela ? N'est-ce pas normal de souhaiter un peu d'intimité avec ses enfants, surtout lorsqu'on ne les voit pas souvent ?
Merci d'avance pour vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Melanie555, Paris, Posté le 15/05/2010 à 16:21
241 message(s), Inscription le 13/04/2010
Bien sûr qu'il est normal que vous ayez un peu d'intimité au telephone avec vos enfants, au même titre d'ailleurs qu'avec d'autres personnes.
Ce qui est inconcevable et anormal c'est l'attitude de la maman, et de son compagnon dont le rôle doit être avant tout d'être l'élément stabilisateur de cette famille.
Mais que vous dire ? Votre question en fait, reviendrait à dire ; peut-on rendre les gens intelligents ? Car s'il est des questions qui peuvent être cadrées par des décisions de justice, votre problème ne peut l'être.
A mon point de vue, une solution consisterait à discuter sereinement avec vos enfants (sans dénigrer l'autre) afin qu'ils abondent naturellement dans votre sens et que, d'eux mêmes, ils installent cette intimité.
Je sais, ce n'est pas facile, mais rester digne est ce qu'il y a de plus difficile mais de plus payant à terme, surtout pour les enfants.
Bon courage


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]