Demande d'information familliale

Sujet vu 390 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/10/08 à 18:54
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


tytof, Posté le 12/10/2008 à 18:54
1 message(s), Inscription le 12/10/2008
Bonjour,je m'appelle Costa Christophe et je souhaiterai avoir quelques conseil sur un probléme famillial.
C'est une situation assez délicate car mes parents cherchent a avoir ma fille de 4 ans chez eux (sans ma femme et moi mème),ce qui ne nous dérange pas mais vu que j'ai un frére de 24 ans qui habite toujours chez eux et qui est depuis 3 ans atteint de schyzophrénie,nous ne sommes pas rassurés.Nous avons décidés,ma femme et moi,de leur proposer le deuxiéme dimanche du mois a notre domicile,proposition qu'ils ont essayés de tourner a leur avantage en proposant de venir un ou deux Dimanche selon notre proposition et ils ont tentés de nous imposer que les autres 2 emes Dimanches se passent chez eux sans notre présence.Proposition que j'ai refusé dans le sens ou ça sera avec nous ou cela ne marchera pas pour le bien etre de ma fille.
Nous sommes conscients que les grands parents ont des droits et nous les respectons.
Malgré tout nous sommes disposés au dialogue mais pas mes parents.
Merci d'avance
________________________________________

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Ain, Posté le 12/10/2008 à 21:57
2478 message(s), Inscription le 08/02/2008
Les père et mère ne peuvent, sauf motif grave, faire obstacle aux relations d'un enfant avec ses grands-parents.
C'est le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance dont dépend le domicile de l'enfant qui statue le cas échéant.
Il examine d'abord l'intérêt de l'enfant et peut ordonner une mesure d'enquête sociale avant de rendre sa décision. Il peut aussi entendre l'enfant et doit le faire si celui-ci en fait la demande tribunal de grande instance qui est compétent, ou le juge aux affaires familiales si la demande fait suite au divorce des parents.

Le juge peut refuser aux grands-parents le droit de visite et d'hébergement de leurs petits-enfants si l'enfant lui-même refuse de voir ses grands-parents ;
si les rapports entre les parents et les grands-parents sont très mauvais et risquent de perturber l'enfant en le faisant évoluer dans un climat de crise ;
une rencontre entre l'enfant et ses grands-parents présente un caractère dangereux pour lui ; si les grands-parents sont manifestement inaptes à s'occuper et surveiller convenablement l'enfant.

__________________________
"Tel un tremplin, notre passé doit nous aider à mieux profiter du temps présent, nous propulser vers le futur et non être un boulet à traîner durant toute notre existence"


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]