Comment se déroule une expertise psychiatrique???

Sujet vu 6437 fois - 6 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/11/11 à 21:47
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


lyneth, Mayenne, Posté le 15/11/2011 à 21:47
8 message(s), Inscription le 13/04/2011
Bonjour,

Mon ex conjoint a passé, sur demande du JAF, une expertise psychiatrique.

C'est une personne qui a une maladie reconnue depuis 2003, troubles psychotique à tendance schizophrène (aux dernières nouvelles que j'ai concernant sa maladie)
Il est actuellement (encore je dirais) sous traitement médical "corsé" "Piportil" (traitement de la dernière chance dont nous avait parlé son psychiatre)

J'ai demandé, avec mon avocat, cette expertise, car ce cher ex, demande un droit de visite et d'hébergement de notre enfant de 16 mois bientôt. (qu'il a décider de voir pas avant ses 7.5 mois (je suis partie j'étais alors enceinte de 7.5 mois !) il n'a jamais chercher à rentrer en contact avec moi malgré mon insistance dans l'intérêt de notre enfant !)

En première audience j'ai obtenu qu'il voit le petit en relais parent enfant sous surveillance (lui-même m'a informé que s'il voulait faire du mal au petit personne ne le surveille plus que ça (je boue, je vais en parler à mon avocat !!!))

A ce jour, il a passé cette fameuse expertise (à peine 30 minutes dans le bureau du psychiatre), j'attends la date de l'audience... avec beaucoup d'angoisse !

Voici donc mes quelques questions:

-Le psychiatre demande-t-il le dossier médical, donc le traitement médical de la personne qu'il rencontre?

-J'ai peur que mon ex l'ai manipulé, pourrais-je demander une contre expertise?

-Un juge laisse-t-il un enfant aussi jeune partir pour tout un week-end loin (100km) sa maman, chez un papa qu'il ne connait qu'à peine (vu en tout et pour tout une dizaine de fois 2h et jamais seul)

Merci de vos lumières et d'avoir pris le temps de me lire.

Lyneth...

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 16/11/2011 à 02:45
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Citation :
-Un juge laisse-t-il un enfant aussi jeune partir pour tout un week-end loin (100km) sa maman, chez un papa qu'il ne connait qu'à peine (vu en tout et pour tout une dizaine de fois 2h et jamais seul)
oui surtout à cet age

Pour le reste, attendez le résultat de l'expertise

Mais il y a quand même une chose qui interpelle dans cette histoire : vous dites qu'il a une grave maladie mentale depuis 2003 et que vous avez un enfant de 16 mois. S'il est si dangereux, pourquoi avoir fait un enfant avec lui alors que vous connaissiez parfaitement cet état (et qu'en plus, pour ces maladies, il y a un risque potentiel de transmission génétique) ? forcément, le juge va se poser la question. C'est toujours litigieux quand une personne ne reproche pas quelque chose à une autre et tout à coup sort le reproche pour un problème de garde d'enfant

lyneth, Mayenne, Posté le 16/11/2011 à 09:57
8 message(s), Inscription le 13/04/2011
Bonjour Mimie,

Comme vous dites je n'ai plus qu'à attendre l'expertise psychiatrique !

Pour répondre à votre question, quand j'ai rencontré le "père" de mon Fils, celui-ci était sous traitement médical et sa maladie n'était pas a un stade aussi avancée, puis au fil du temps, il s'est mis à fumer de la marie-juana et boire de l'alcool à outrance, ce qui ne fait pas bon ménage avec ses traitements, et de ce fait sa maladie à évoluée...

Avant cela il était plus considéré comme ayant juste des troubles psychotiques légers, et comme toute personne qui a une maladie, grosse dépression, bipolarité et tout ces maladie de la "tête", était sous traitement, pourquoi n'a-t-on pas le droit d'aimer et de faire des enfants?

Il était très très bien suivi et je vais dire "normal" La question de l'enfant c'est posée au fur et à mesure que la relation évoluait, nous en avons parlé au psychiatre qui le suis, celui-ci nous a justement rassuré sur le fait qu'il n'y a rien de génétique dans ces maladies, et que si transmission il y avait celle-ci venait de la mère !

Malheureusement mon ex étant hyper influençable (du fait de sa maladie) il a recommencé à fumer et boire durant toute ma grossesse, puis à avoir des comportements plutôt "dangereux" envers lui ayant peur que cela me nuise et surtout nuise au futur bébé à naître, je suis partie. Lors de cette dernière crise, il a franchi un cap de non retour dans sa maladie !

Il était conscient qu'il ne devait pas faire d'excès (drogue/alcool) et bien prendre ses médicaments, mais comme beaucoup qui ont ce genre de maladie, il se croyait guérit et arrêtait traitement etc etc...

Je n'ai pas de doute quand à l'amour qu'il porte à notre enfant, mais il n’accepte pas sa maladie pour lui il n'est pas "dangereux" pour le petit, alors que... je pourrais vous citez plusieurs exemple de faits et gestes qu'il peut avoir sous crises de délires, et il faut savoir que ses délires peuvent arriver à n'importe quel moment, sous traitement ou non ! C'est ça qui ne me rassure pas du tout !!!

Il vit actuellement chez sa mère qui occulte totalement sa maladie, pour vous dire c'est moi alors que nous étions séparé et qu'il était revenu vivre chez elle, qu'il l'ai emmené se faire hospitaliser d'urgence avec concertation de son psychiatre, sa mère occulte vraiment tout !

Voilà vous connaissez mes craintes de mère quand au fait que mon tout petit aille loin de moi et que je ne sois pas tout près au cas où ! je suis partie pour le protéger et là il faut que je le redonne "aux loups" !

En fait il faut le vivre pour le comprendre...

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 16/11/2011 à 14:44
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Il faudra que le juge comprenne bien l'historique ...

lyneth, Mayenne, Posté le 16/11/2011 à 19:40
8 message(s), Inscription le 13/04/2011
Bonsoir Mimie,

Je pense que déjà lors de la première audience le JAF l'a bien compris car mon avocat n'a même pas eu le temps de demander l'expertise psychiatrique qu'elle l'imposait à mon ancien conjoint !

De toute façon maintenant c'est fiat il n'y a plus qu'à attendre !

Merci encore !

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 16/11/2011 à 20:43
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Bon donc vous avez déjà fait tout ce que vous pouviez.
Vous aviserez ensuite si la décision ne vous convient pas (appel)

lyneth, Mayenne, Posté le 16/11/2011 à 20:51
8 message(s), Inscription le 13/04/2011
Oui voilà je compte faire appel et/ou demander une contre expertise, car comme je le disais dans le premier message, les personnes ayant ce genre de troubles savent y faire pour manipuler, bon un expert est sensé connaitre la pathologie... m'enfin je ne serais rassurer que lorsque j'aurais le rapport et qu'il conclura bien qu'il y a un problème de sécurité dû à la maladie !

Je vous tiendrais au courant, si ça peut aider d'autre personnes :)

Merci encore pour vos réponses.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]