Captation d héritage suite au deces de mon grand pere

Sujet vu 634 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 28/12/11 à 23:00
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


monica, Bouches-du-Rhône, Posté le 28/12/2011 à 23:00
1 message(s), Inscription le 28/12/2011
Bonjour,
Bonjour, Bonjour,

Ma fille est porteuse d une maladie orpheline, dégénérative du système nerveux. Elle a deux enfants . Un de ses enfants est porteur de la même maladie handicapante.
Ma fille est en instance de divorce, et elle vit dans la précarité
La famille de son père qui la bafoue et la rabaisse cruellement ,
n hésite pas à faire une captation d 'héritage .
Ce qui devrait revenir à ma fille par l héritage de son père est en voie de disparaitre totalement dans leurs poches...
J 'explique
En 2008 ma fille a perdu son papa . En 2011 son grand pere décède à son tour . Légalement elle devrait hériter de la part de son père prédécédé pour un tiers.
( puisqu il y avait 3 enfants dans la famille de son pere.)
Profitant du fait que ma fille est quelqu' un de vulnérable, son oncle et sa tante ont établi tout simplement et sans gêne, un faux testament.
(je l 'affirme, puisque ce n 'est ni l 'écriture ni la signature du grand pere, mais de pales imitations)
Sue ce testament olographe, il est écrit que ma fille
n héritera plus du tiers mais du quart. Et que toutes les sommes d 'argent "écopées " depuis des années, ne feront pas partie de sa part successorale.
De plus, sur un compte joint, ils ont pris soin de faire basculer à leurs profits, tres régulièrement les avoirs du compte du grand pere. Cela afin qu il ne subsiste rien que le minimum en fin de clôture de compte.
Meme la maison qui avait été estimée à 210 mille euros, en 2008, est remise en question.
Par le biais d 'autres nouvelles estimations immobiliers de 2011 , elle ne vaudrait plus que 150 mille € . Soit une krach de 40 %net dans l immobilier du gard.
Compte tenu que la tante de ma fille tient à racheter cette maison, il est clair qu elle préfère la payer au tarif le plus bas.
SOS Aidez moi à la défendre. Je ne sais que faire ! Son notaire laisse trainer les choses, sans réagir devant tant d' injustice . !
J' espere avoir éte claire dans le récit de cette affaire.
Est ce que quelqu un ou bien un étudiant en droit , peut nous aider ?
j 'estime que c 'est un crime odieux que de dépouiller la fille de son frère, sachant de plus, que la maladie qu elle porte en elle, ainsi que celle transmise à son enfant, provient d'une maladie héréditaire venant de leur propre famille .
Avec tout le malheur, la dépression, la maladie, la précarité et l injustice qui en découlent, je ne sais comment faire . Bien cordialement mme leroi

Poser une question Ajouter un message - répondre
corimaa, Val-d'Oise, Posté le 29/12/2011 à 13:39
1276 message(s), Inscription le 14/04/2011
Bonjour, votre fille peut changer de notaire si celui ci reste inactif, et comme elle a très peu de revenus, elle peut surement pretendre à l'aide juridictionnelle, ce qui lui permettrait de prendre un avocat, specialiste en droit des successsions car il est manifeste que les enfants du defunt ont tout fait pour qu'il ne reste que le minium sur la succession du grand père.

Ainsi, par exemple, la justice pourrait très bien considerer comme nul le testament qui n'est pas ecrit de sa main en demandant à un expert en graphologie de confirmer ou non si c'est son ecriture

Nous on ne peut rien faire pour vous aider, il faut vous tourner vers les bonnes personnes. Pour commencer, un bon avocat avant que la succession ne soit close. Pour la maison, vous pouvez très bien demander à 3 agences immobilières du coin de venir l'estimer et donner les estimations au notaire, enfin plein de choses à faire qu'un avocat saura conduire professionnellement

Lire ce lien http://vosdroits.service-public.fr/F18074.xhtml


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]