Assistante sociale... aidez-moi

Sujet vu 637 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 27/03/13 à 02:46
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


Alinini, Bouches-du-Rhône, Posté le 27/03/2013 à 02:46
1 message(s), Inscription le 27/03/2013
Voila , je vais vous raconter mon histoire
Je suis une jeune maman célibataire , j'ai un petit garçon de 4 ans cette année .. Suite à des soucis financiers que son père ma fait , j'ai étais convoquer par une assistante social .. Il y a de ça 2 ans ... Super gentille et agréable . Mais quand mon fils a eu 3 ans on ma fais changer d'assistante social . Celle la au début tout ce passer bien , elle me disait juste qu'elle voulait me voir pour mon sujet professionnel et elle rend des comptes au conseil général . On sait vu 4 fois , mais au dernier RDV quand je suis arriver , je commençais à parler d'un sujet professionnel qu'on avait deja parler ... Mais voila , madame aucun sourire , elle ma dit " Je suis pas pôle emploie , je suis une assistante social " , alors choquée je lui et dit " oui bien sur je le sais " après elle commençait à me parler en me disant " je ressent des angoisses que vous voulez pas me dire " " qu'est-ce qui se passe ?" " tout vas bien dans votre vie " Et je lui et dit "moi tout va ... , bien sûr si je passe un concours j'aurais peur de pas l'obtenir , mais sinon NON j'ai aucun stress ni angoisse " . Elle a commençait à ce mordre les lèvres comme si ça l'énerver ... Apres elle me dit " pourquoi vous mettez pas votre enfant à l'école l'après midi ? " je lui ai dit , "l'école est pas obligatoire l'après midi pour les petites sections , je ne travaille pas donc l'après midi je le garde vers moi " Elle ma répondu " oui mais si vous venez à travaillez , vous imaginez le choque pour lui , du jour au lendemain d'aller à l'école l'après midi ? " Je lui et dit " il aura aucun choque car pour l'habitué il y iras des après midi à l'école et des après midi chez ma mère " Elle a continuée à ce mordre les lèvres ... ( une excitée ) . Elle a continuée pendant tout l'heure comme ça , jusqu'à que je m'énerve mais j'ai garder mon calme ( je ne me mange pas les lèvres moi ) et du moment que je lui et dit que mois de juillet , je repartais habiter dans ma ville d'origine , elle a étais choquée même voir dégoûtée .. elle a dit " ah bon , ba ça change tout les plans " " et vous allez dormir ou bla bla bla " mais à chaque fois j'avais une réponse à lui dire ... Alors du cou elle ma donner un rdv fin mai pour parler de tout sa ... et "m'aider" à faire un préavis . ... Et quand je suis partis la dernière phrase qu'elle ma dit c'est " on verras ce que le conseil général décidera . " Vous pensez elle me veux quoi ?? Car du moment ou je lui et dit que je partais , elle a fait un tête du genre on ne peu plus rien faire contre elle ... Et je suis dans une ville , ils enlèvent les enfants pour un rien .. Vous pensez qu'elle avait quelque chose en tête ... Que me conseillez vous ....
J'attend vos réponses
merci d'avance

Poser une question Ajouter un message - répondre
chocolatcmj, Dordogne, Posté le 13/05/2013 à 21:30
9 message(s), Inscription le 02/05/2013
Bonjour,
je me demande simplement pourquoi cette jeune femme n'a pas de réponse alors qu'elle a demandé de l'aide en mars ? Je m'énerves, mais peut-être manquez-vous de bénévoles ? Ou alors, Alinini a reçu de l'aide sous une autre forme ?
Cordialement.

NADFIL, Morbihan, Posté le 13/05/2013 à 23:01
108 message(s), Inscription le 08/01/2013
Modérateur
Bonsoir.

Les membres de ce site sont bénévoles et répondent dans la mesure du possible...

D'une part,une législation relative à la protection de l'enfance et aux droits des parents en la matière existe et,d'autre part,l'Inspection Générale des Affaires Sociales contrôle,sous conditions,l'activité des milieux sociaux...
Il peut être intéressant d'entrer en contact avec les autres familles déjà concernées par le sujet afin de réunir un certain nombres d'expériences vécues pour se rassurer ou réagir...

Une politique,issue du doute, est mise en oeuvre dans notre pays qui nécessite,à mon avis,un bon nombre de révisions...C'est le doute qui engendre le retrait de certains enfants de leur milieu familial pourtant,en réalité, digne de ce nom.Et c'est ce même doute qui rend,à raison,la population pour partie "paranoiaque".La question délicate est de pouvoir savoir qui est le réel "paranoiaque":la personne montrée du doigt ou celle qui tend le doigt???

chocolatcmj,votre geste est très humain...

Cordialement.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]