Achat immobilier en etant séparé

Sujet vu 1433 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 31/07/08 à 13:33
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


POPSY, Posté le 31/07/2008 à 13:33
1 message(s), Inscription le 31/07/2008
BONJOUR
voila je suis separé depuis 1 an et je vie chez une amie
on aimerait acheter ensemble un bien immobilier
mais je ne veux pas que lorsque le divorce serra prononcé ou aprés mon ex femme puissse me reclamer ou reclamer a mon amie l'argent que j'ai mis sur ce projet
j'aimerai en un mot proteger mon amie d'ennuis de procedures
d'autant que mon ex femme a une maison a elle dont je reclame rien
je veux rester libre est faire ce que je veux de mon argent
je suis retraité et ne veux pas me prendre la tête avec des procedures qui durent des eternitées et qui coutent chers
voila merci
qu'elle est le meilleur plan pour acheter sans etre divorcé et sans laisssé des plumes
merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
jeetendra, Yvelines, Posté le 31/07/2008 à 14:21
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
bonjour, si vous êtes mariés sous le régime de la communauté, en séparation de fait et n'avez pas engagé une procédure de divorce, acheter un bien immobilier avec votre amie me parait risqué, le bien sera réputé commun aux deux époux, avez vous pensez à consulter un notaire à ce propos, cordialement

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

pragma, Ain, Posté le 01/08/2008 à 20:06
2478 message(s), Inscription le 08/02/2008
Bonsoir,
Il n'y a pas de "bon plan" si vous ne faites pas au moins une séparation de biens avec votre épouse.

SURTOUT RIEN AVANT...
Ensuite, il faut bien organiser la gestion de votre future acquisitiion à deux, passez par une SCI ou une convention d'indivision pour préciser les règles de gestion commune de ce bien.

Avoir un projet à deux, c'est bien, mais beaucoup de gens sont trop pressés et j'ai vu de nombreux cas de conflit ensuite, lorsqu'on pense à l'avenir.
Pensez que le survivant se trouvera en indivision avec les héritiers de l'autre.
Vous pourrez par exemple faire un "démembrement croisé" afin de vous protéger mutuellement (usafruit sur la part du défunt)...
Mais tout cela serait plus simple avec un divorce suivi d'un remariage.

Bien cordialement

__________________________
"Tel un tremplin, notre passé doit nous aider à mieux profiter du temps présent, nous propulser vers le futur et non être un boulet à traîner durant toute notre existence"


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]