Achat d'un objet d'art à rome qui s'avère ètre un faux

Sujet vu 345 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/01/08 à 13:10
> Droit de la Consommation


Maillard, Posté le 14/01/2008 à 13:10
1 message(s), Inscription le 14/01/2008
Nous avons acheté le 28 fevrier 2003 une chaise longue du designer Ron Arad 23000euros chez un marchand specialisé via Babuino .Pour des raisons personnelles souhaitant le revendre(la cote de cet artiste ayant quadruple), un marchand français a emis un doute ,nous avons donc contacté Ron Arad assopcares à Londres qui a confirmé la nature frauduleuse de la pièce.Le marchand contacté nous a fait part de sa surprise et nous a proposé un pseudo échange qui s'avère complètement defavorable. Qu'elles sonty nos possibilites judiciaires de réagir? Merci de votre réponse.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Antoine ETCHEVERRY, Posté le 14/01/2008 à 16:52
147 message(s), Inscription le 10/01/2008
Bonjour,

Il s'agit classiquement d'une erreur sur la substance de la chose.

Vous pouvez faire annuler la vente initiale et récupérer le prix de vente, à la condition de démontrer qu'il s'agit d'un faux.

Le problème est celui de la compétence. Italie ou France? A mon sens, il s'agit plus de la compétence italienne mais il faudrait pousser les recherches.

Cordialement,

Antoine ETCHEVERRY
www.etcheverry-avocat.com


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]