Non respect du délais légal d'ivg en france

Sujet vu 1214 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/06/11 à 20:35
> Droit Civil & familial


choupetttett, Loire, Posté le 15/06/2011 à 20:35
1 message(s), Inscription le 15/06/2011
Bonjour,

Scandalisée, j'ai lu qu'une personne était prête à recourir à l'ivg passé le délais légal de 12 semaines en France, cela ds le seul but de "choisir le sexe de son enfant", elle a ajouté que si aucun medeçin acceptait de lui pratiquer cette intervention, elle le ferait elle même avec "les moyens du bord".

Que dit la loi à ce sujet, qui pourtant stipule que la femme ne peut pas être mise en cause?

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 15/06/2011 à 23:10
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Déjà, l'IVG c'est 14 semaines d'aménorrhée, ensuite, sans limite de délai, il y a l'IMG
Depuis, la loi n° 93-121 du 27 janvier 1993, l'auto-avortement n'est plus un délit (abrogation de l'Art. 223-12 du code pénal). C'est son corps


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]